blason de Brezal

La Roche Plate (Roc'h-Plat)

accueil
Autre lieu sur le plateau :
  1. Introduction
  2. Les exploitants des terres
  3. Les propriétaires de La Roche-Plate
  4. Photos
  5. Documents d'archives
    • Bail de Roche-Plate - 6 vend 12 - Notaire Brichet
    • Mort subite de Marie Salaun à La Roche-Plate en 1842
    • Donation de Roc'h Plat à la fabrique de Pont-Christ en 1623
  6. Sources des informations

Introduction

La Roche-Plate se trouve sur le plateau (cf les courbes de niveau) au nord du Cosquer-Bihan et à l'ouest de Valy-Cloître. On la localisera sur la carte détaillée qui suit, et le plan du cadastre ancien de 1811, pour la commune de La Roche-Maurice, permet d'inventorier les parcelles qui composaient le lieu-dit.
 

carte

Ci-dessus carte IGN des environs de Pont-Christ, dont La Roche-Plate - aujourd'hui

 La Roche-Plate sur le plan extrait du cadastre ancien de La Roche - 1811

Propriétaire Hacbec de Landerneau
 

Nom de la parcelleNuméroNature
Parc ar ven fao 559 T.L.
Liorz 640 L.
Liorz 641 L.
Ar vezoc 642 L.
Ar placen 643 L.
Ar vezoc 645 T
Ar vezoc 646 Pat.
Jardin bihan 647 C.
Liorz ar forn 648 Pat.
Jardin Pour 649 C.
650 Dép.
651 M. et D.
652 Dép.
Jardin an avalou 653 T
Foennec bihan 654 pré
Foennec bihan 655 pré
Goarem bihan 656 L.
Goarem ar menez 658 L.
Goarem ar menez 659 T
Goarem ar milin paper 660 T
Parc ar hornou pella 770 T.L.
Parc creis 771 T.L.
Parc ar forn 772 T.L.
Foennec bras 776 Pré
Parc al leur 777 T.L.
Parc ar hornou tosta 778 T.L.
Parc an atil 779 T.L.
Goarem ar bruc 780 L.
Goarem milin paper 781 L.
Parc Chapalin 830 T.L.
Goarem ar bruc 831 L.
Goarem ar bruc 832 T.

Utiliser l'ascenseur vertical vers le haut
pour voir toutes les parcelles soulignées
en rouge.

Le chemin vers Valy-Cloître n'existe plus aujourd'hui. En 1865, le chemin de fer a été créé sur les parcelles 659 et 660 du haut du plan, qui avait été achetées par l'Etat.

Pour une vue d'ensemble
en 1811, voir ici.

plan Roc'h Plat
Elorn >
< Chemin de Pont Christ
    à La Roche
Chemin vers Le Frout
Chemin vers Valy Cloître

Les exploitants des terres de Roc'h Plat

1623Hervé SalaünVoir donation à la fabrique de Pont-Christ par les héritiers de Louisa K/riou : "1623 - Rochplat - Ploudiry : Donnation à la fabrice de Pont-Christ de Jean, autre Jean et Yvon Heleouet, Yvone Heleouet veuve de Gabriel Le Sanquer, Herve Salaun et Catherine Heleouet, Herve le Rest et Jeanne Heleouet, Alain Le Roux et Marie Heleouet de ce qui leur compte en un lieu audit Rochplat à la charge d'un office et d'une messe à chant le dimanche de la passion."
<1672
 1749
Famille KeruzoreHerve KERUZORE, décédé le 22 février 1681, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
Marié avec Anne JUZEAU, décédée le 8 septembre 1672, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, dont
  • Germain KERUZORE, né le 19 février 1646, La Roche-Maurice, décédé le 1er février 1711, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 64 ans).
    x1 Marié avec Marie LE REST, décédée le 6 décembre 1687, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, dont
    • Nicolas KERUZORE, né le 24 août 1675, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
    • Marguerite KERUZORE, née le 21 février 1678, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
    x2 Marié le 18 juillet 1688, La Roche-Maurice, avec Marie CESSOU, décédée le 26 février 1715, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, dont
    • François KERUZORE, né vers 1691, décédé le 22 janvier 1715, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 24 ans).
    • Olivier KERUZORE, né le 21 mars 1696, La Roche Plate, baptisé à Pont-Christ, décédé le 19 avril 1729, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 33 ans).
      Marié le 21 juillet 1721, Ploudiry, avec Marguerite ABGRALL.
    • Herve KERUZORE, né le 24 mai 1699, La Roche Plate, baptisé à Pont-Christ, décédé le 21 avril 1715, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 15 ans).
    • Nicolas KERUZORE, né le 23 mars 1707, La Roche Plate, baptisé à Pont-Christ, décédé le 17 juin 1749, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 42 ans).
      Marié le 3 juillet 1730, La Roche-Maurice, avec Jeanne DENIEL, née vers 1706, décédée le 27 mars 1751, Bourg, La Roche-Maurice (à 45 ans), dont
      • Françoise KERUZORE, née le 2 janvier 1732, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, décédée le 22 septembre 1762, Bourg, La Roche-Maurice (à 30 ans).
      • Françoise KERUZORE, née le 4 septembre 1733, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
        Au 17è siècle les habitants de La Roche-Plate étaient aussi tournés vers Pont-Christ et pas seulement vers La Roche : cf donation de 1623 et baptêmes de plusieurs enfants à Pont-Christ.
      • Henry KERUZORE, né le 18 mars 1737, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, baptisé le 19 mars 1737, La Roche-Maurice, décédé le 24 juin 1737, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 3 mois).
      • Marie KERUZORE, née le 16 août 1739, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, décédée le 19 juin 1746, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 6 ans).
      • Anne KERUZORE, née le 15 septembre 1742, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, décédée le 16 mai 1746, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 3 ans).
  • François KERUZORE, né le 27 mai 1649, La Roche-Maurice, décédé le 5 février 1716, Pont-Christ, enterré en l'église de Pont-Christ (à 66 ans), curé de Pont-Christ.
  • Nicolas KERUZORE, né le 2 mars 1652, La Roche-Maurice.
  • Marguerite KERUZORE.
1750Famille CoatglasJean COATGLAS, né vers 1724, Pencran, décédé le 9 février 1785, Runiou, Ploudiry (à 61 ans).
Marié le 26 octobre 1750, La Roche-Maurice, avec Marie LE MENN, née - Ploudiry, dont
  • Françoise COATGLAS, née le 15 février 1752, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
  • François COATGLAS, né le 22 avril 1754, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, décédé le 20 décembre 1754, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 7 mois).
  • Guillaume COATGLAS, né le 28 décembre 1755, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, décédé le 1er septembre 1756, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 8 mois).
  • Christophe COATGLAS, né le 16 août 1757, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, décédé le 4 avril 1835, Keraoul, La Roche-Maurice (à 77 ans).
  • Guy COATGLAS, né le 8 octobre 1760, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
  • Anne COATGLAS, née le 27 septembre 1762, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
1750
1779
Famille CessouGuillaume CESSOU, né le 26 novembre 1701, Botloïs, La Roche-Maurice, décédé le 21 janvier 1774, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 72 ans).
x1 Marié le 6 juillet 1733, La Roche-Maurice, avec Anne MIOSSEC, née vers 1694, décédée le 20 janvier 1752, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 58 ans).
x2 Marié le 5 juin 1752, La Roche-Maurice, avec Jeanne LE VELLY, née vers 1721, décédée le 4 avril 1779, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 58 ans), dont
  • Anne CESSOU, née le 9 avril 1753, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
    Mariée le 14 juin 1774, La Roche-Maurice, avec Guillaume KERRIOU, dont
    • Jeanne-Yvonne KERRIOU, née le 19 mai 1775, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
  • Jean CESSOU, né le 16 janvier 1755, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, décédé le 9 septembre 1756, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 19 mois).
  • Vincent CESSOU, né le 4 avril 1757, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, décédé le 21 septembre 1821, St-Pierre-Quilbignon (à 64 ans), cultivateur, meunier.
  • Nicolas CESSOU, né le 1er avril 1759, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, décédé le 15 mai 1760, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 13 mois).
  • Françoise CESSOU, née le 6 avril 1761, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, décédée le 1er février 1842, Kernevez, La Roche-Maurice (à 80 ans).
    Mariée le 13 novembre 1781, La Roche-Maurice, avec Louis PERRAMANT.
  • Jeanne CESSOU, née le 12 juillet 1763, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
  • Marie CESSOU, née le 23 juin 1765, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
  • François CESSOU, né le 11 janvier 1768, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, décédé le 24 avril 1818, L'Isle, La Roche-Maurice (à 50 ans).
  • Marie-Anne CESSOU, née le 27 septembre 1770, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, décédée le 7 août 1804, Bourg, La Roche-Maurice (à 33 ans).
    Mariée avec Jean LE MENN.
1780
1796
Famille Le GuernJacques LE GUERN, né le 2 février 1736, Keroualar, St-Servais.
Marié le 21 février 1775, La Roche-Maurice, avec Françoise KERDELANT, née le 25 janvier 1739, Quinquis Meur, Plouedern, décédée le 1er janvier 1796, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 56 ans), dont
  • Guillaume LE GUERN, né le 3 février 1777, Lez, Plouneventer, décédé le 24 mars 1812, Kervern, La Martyre (à 35 ans).
    Marié le 26 janvier 1795, La Roche-Maurice, avec Marie LE VELLY, née le 24 janvier 1774, La Roche-Maurice, dont
    • Marie Olive LE GUERN, née le 6 octobre 1806, Kerfeunteun, La Roche-Maurice.
  • Françoise LE GUERN, née le 1er octobre 1778, Lez, Plouneventer, décédée le 14 mars 1780, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 17 mois).
1799
1803
Famille Le BoulchGuillaume LE BOULCH, né vers 1756, Plougar, décédé le 2 mars 1827, Kerogon, Plouneventer (à 71 ans).
Marié le 5 juillet 1785, Pont-Christ, avec Anne COCHART, née le 23 janvier 1769, Bourg, Pont-Christ, baptisée - Pont-Christ, décédée le 12 juillet 1801, La Roche-Plate, La Roche-Maurice (à 32 ans), dont
  • Marguerite LE BOULCH, née le 4 juin 1788, Poulran, Plouneventer.
  • Anne LE BOULCH, née le 16 juillet 1797, Poulran, Plouneventer, décédée le 15 août 1798, Plouneventer (à 12 mois).
  • Anne LE BOULCH, née le 24 octobre 1799, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
1803Guillaume Le Bras
et
Thérèse Reguer
Guillaume LE BRAS, né le 16 mai 1759, Inistien, Bodilis, décédé le 13 octobre 1817, Kerellon, Plouneventer (à 58 ans).
x1 Marié le 20 août 1781, Plouneventer, avec Marguerite LE SAINT, née le 20 février 1760, Keradoret, Plouneventer, baptisée à Pont-Christ, décédée le 17 octobre 1782, Brezalou, Plouneventer, enterrée - cimetière de Pont-Christ (à 22 ans), dont
  • Pierre LE BRAS, né le 13 septembre 1781, Brezalou, Plouneventer, baptisé - Pont-Christ, décédé le 9 mai 1849, Reuniou, Ploudiry (à 67 ans), maçon. Marié le 11 janvier 1811, St-Servais, avec Marguerite HERRY.
x2 Marié le 29 novembre 1797, Plouneventer, avec Thérèse REGUER, née le 17 mai 1766, Château de Brezal, Plouneventer, baptisée - Pont-Christ, décédée le 10 avril 1817, Lambezellec (à 50 ans), dont
  • Bernard LE BRAS, né le 8 août 1799, Brezalou, Plouneventer, jounalier au port.
  • François Marie LE BRAS, né le 9 avril 1805, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
Voir le bail du 29/9/1803.
1832
Famille SalaunJoseph SALAUN, né le 27 septembre 1774, Bouldousom, Ploudiry, décédé le 27 janvier 1844, La Roche-Plate (à 69 ans).
Marié le 23 février 1810, Ploudiry, avec Jeanne Françoise MARTIN, née le 27 janvier 1792, Kerfeunteun, La Roche-Maurice, décédée le 1er février 1851, Pont-Christ, La Roche-Maurice (à 59 ans), dont
  • Guillaume SALAUN, né le 25 août 1812, Bourg, Ploudiry, décédé le 6 juillet 1838, La Roche-Plate (à 25 ans).
  • Pierre SALAUN, né le 31 juillet 1814, Bourg, Ploudiry, décédé le 12 mars 1879, Bourg, La Roche-Maurice (à 64 ans).
    Marié le 22 février 1843, Pencran, avec Marie Yvonne PRIGENT, née le 13 juin 1812, Pencran, dont
    • Françoise SALAUN, née le 11 juillet 1844, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
    • Gabriel Marie SALAUN, né le 30 décembre 1846, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
    • Alain Marie SALAUN, né le 30 mars 1850, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
    • Marguerite Claudine SALAUN, née le 15 février 1852, La Roche-Plate, La Roche-Maurice.
  • Marguerite SALAUN, née le 20 mars 1820, Bourg, Ploudiry, décédée le 23 juin 1852, Pont-Christ, La Roche-Maurice (à 32 ans).
    Mariée le 15 novembre 1847, La Roche-Maurice, avec Yves CARIOU, né vers 1819, dont
    • Françoise CARIOU, née vers 1849, Lanneuffret, décédée le 9 février 1851, Pont-Christ, La Roche-Maurice (à 2 ans).
  • Marie SALAUN, née le 2 novembre 1822, Bourg, Ploudiry, décédée le 23 août 1842, La Roche-Plate (à 19 ans).
  • Yves-Marie SALAUN, né le 26 octobre 1833, La Roche-Plate, décédé le 16 février 1909, Hospice, Lesneven (à 75 ans).
1858
1929
Familles
Abgrall-Menez
et
Abgrall-Ragil
Laurent ABGRALL, né le 14 février 1820, La Roche-Maurice, décédé le 2 mars 1889, La Roche-Plate (à 69 ans).
Marié le 5 février 1852, La Roche-Maurice, avec Perrine MENEZ, née le 29 juin 1828, Ploudiry, décédée le 5 mars 1862, La Roche-Plate (à 33 ans), dont
  • Herve ABGRALL, né le 3 janvier 1853, Tregastel, La Roche-Maurice, décédé le 13 juin 1929, Bourg, La Roche-Maurice (à 76 ans).
    Marié le 19 juin 1881, Ploudiry, avec Marie-Yvonne RAGIL, née le 2 janvier 1863, Berc'hleuz, Ploudiry, décédée le 20 décembre 1941, Bourg, Trezelide (à 78 ans), dont
    • Laurent Joseph ABGRALL, né le 3 avril 1882, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, décédé le 17 mai 1969, Lambezellec (à 87 ans), prêtre.
    • Joseph Marie ABGRALL, né le 8 janvier 1884, La Roche-Plate, La Roche-Maurice, décédé le 24 juin 1886, La Roche-Plate (à 2 ans).
    • Marie-Joséphine ABGRALL, née le 7 septembre 1885, La Roche-Plate, décédée le 17 décembre 1891, La Roche-Plate (à 6 ans).
    • Joseph Marie Laurent ABGRALL, né le 24 mai 1902, La Roche-Plate, décédé le 11 juillet 1925, Bourg, La Roche-Maurice (à 23 ans).
  • Jean-Marie ABGRALL, né le 3 septembre 1854, Tregastel, La Roche-Maurice, décédé le 9 décembre 1858, La Roche-Plate (à 4 ans).
  • Olivier Marie ABGRALL, né le 14 mars 1856, Tregastel, La Roche-Maurice, décédé le 20 août 1911, Cosquer Bras, Sizun (à 55 ans).
    Marié le 19 juin 1881, Sizun, avec Marie-Josèphe MENEZ, née le 23 octobre 1858, Cosquer Bras, Sizun.
  • Yves Marie ABGRALL, né le 14 novembre 1857, Tregastel, La Roche-Maurice, décédé le 29 janvier 1859, La Roche-Plate (à 14 mois).
  • Jean Marie ABGRALL, né le 15 juin 1859, La Roche-Plate, décédé le 9 juillet 1933, Bas-Bourg, La Roche-Maurice (à 74 ans).
    Marié le 16 juin 1889, La Roche-Maurice, avec Jeannie KERNEIS, née le 2 mai 1871, La Martyre, dont
    • Herve ABGRALL, né le 26 septembre 1890, Crann, La Martyre, décédé le 4 avril 1894, La Martyre (à 3 ans).
    • Francine ABGRALL, née le 3 mai 1904, Judée, La Roche-Maurice, décédée le 2 octobre 1985, St-Amand (Cher) (à 81 ans).
  • Gabriel ABGRALL, né le 5 mars 1861, La Roche-Plate, décédé le 6 juin 1862, La Roche-Plate (à 15 mois).
1924
1986
Famille
Kerdiles-Ragil
Yves RAGIL, né le 3 mars 1868, Berc'hleuz, Ploudiry, décédé le 4 juillet 1944, La Roche-Plate (à 76 ans), frère de Marie-Yvonne RAGIL.
x1 Marié le 9 février 1896, Ploudiry, avec Isabelle SANQUER, née le 5 mars 1873, Botrevy, Treflevenez, décédée le 8 juin 1904, Botrevy, Treflevenez (à 31 ans), dont
  • Aline RAGIL, née le 15 novembre 1901, Botrevy, Treflevenez, décédée le 30 juin 1984, La Roche-Plate, enterrée à La Roche (à 82 ans).
    Mariée le 9 juin 1924, La Roche-Maurice, avec François Louis KERDILES, né le 25 septembre 1898, Meziven, Ploudiry, décédé le 17 août 1979, La Roche-Plate, enterré à La Roche (à 80 ans) , dont
    • Auguste KERDILES, né le 23 novembre 1929, La Roche-Plate, décédé le 21 septembre 1986, La Roche-Plate (à 56 ans), agriculteur.
x2 Marié le 17 juin 1906, La Roche-Maurice, avec Perrine LE ROUX, née le 15 mai 1867, Sizun, décédée le 27 novembre 1947, La Roche-Plate (à 80 ans).

Décorations à La Roche-Maurice

Le samedi après-midi 5/5/1973, une réception était organisée à l'Auberge du Vieux Château, en l'honneur de trois Rochois qui se sont vus attribuer des médailles pour services rendus à la collectivité.

C'est ainsi que M. Joseph Léon a reçu la médaille d'argent départementale et communale. M. Léon est entré au conseil municipal le 19 octobre 1947, où il occupe le poste d'adjoint au maire depuis le 18 février 1967.

M. Jean Kerbrat a reçu la médaille d'argent départementale et communale. M. Kerbrat est entré au conseil municipal le 29 avril 1945, il a occupé le poste d'adjoint au maire de mars 1959 à janvier 1967.

 Enfin, M. François Kerdiles s'est vu remettre la médaille du Mérite agricole. Ancien exploitant agricole, M. Kerdiles a été conseiller municipal de 1945 à 1965.

C'est devant de nombreux parents et amis que, MM. Bonniou, maire de La Roche-Maurice ; Caill, député, et Gérolami, sous-préfet de Brest, prirent la parole pour retracer la carrière des décorés et dirent combien la distinction qu'ils recevaient était méritée.

Outre les personnalités déjà citées, nous avons remarqué dans l'assistance MM. de Rodellec, maire de Lanneuffret ; Pédel représentant M. Le Borgne, maire de Landerneau ; Emily, ancien maire de La Roche-Maurice ; Amiry, adjoint au maire ; l'adjudant Cordier, commandant la brigade de gendarmerie ; Lyvolant, curé-doyen de Ploudiry ; Urien, recteur de La Roche-Maurice ; Bertrand, ingénieur T.P.E.

(Ouest-France du 7/5/1973)

Les propriétaires de La Roche Plate

I - Sous l'ancien régime :

Sous l'ancien régime, les terres de La Roche Plate n'appartenaient pas aux nobles des environs (à la différence de la majeure partie des terres de Pont-Christ, du Frout et de Brezal, qui elles étaient des possessions des seigneurs de Brezal, puis de leurs successeurs). Les terres de La Roche-Plate étaient des possessions roturières, comme d'ailleurs celles de Valy-Cloître.

Un extrait du contrôle des actes du bureau de Landerneau sous l'ancien régime nous permet d'identifier plusieurs propriétaires : cf les bailleurs, vendeurs et acquéreurs. Les propriétaires étaient bien souvent les exploitants mais pas toujours. On constate qu'à une époque la propriété était morcelée.

Extraits du contrôle des actes
Date bailBailleurPreneurNotaireDate CtlPrixNature du bien
30/03/1758K/uzoré FrançoisGuillaume Cessou et fe 1Le Verge31/03/175860#au village de Rochplat, trève de La Roche
21/05/1770Roignant Guille et
Michel Guiadeur
Guille Cessou et fe 1Le Verge02/06/177016#10hges au village de Roch Plat en La Roche
07/11/1772Miocec Jean &
Françoise Ve Jn Gueguen 2
Guillaume Cessou et feMasson14/11/177230#hges au lieu de Rosplat, trève de La Roche
DatesAcquéreursVendeursNotairesDate CtlPrixNatureFief
11/10/1741Roguez JosephJean Le BrasLamiré14/12/1741135#Rotur. à Rochplat en PloudiryBrezal
23/01/1763Cessou Guillaume 1Yves PersonLe Verge29/01/1763150#R. à Roche Plate, trève de La RocheCoathuel
14/02/1763Cessou Guillaume et fe 1Nicolas Quilée et feGouriou21/02/1763120#R. à Roche Plate, trève de La RocheCoathuel
04/03/1765Cessou Guillaume 1Gabriel Le Rest et feLe Verge16/03/176552#10R. à Roche Plate, trève de La Roche
18/04/1786Me Pierre François Marie
Hacbec
Notaire et procureur
Vincent Cessou et autres 1Brichet22/04/1786540#B. à Roch Plat en La RocheR.Rot. de Brezal
23/01/1787Guillaume K/riou et autres 1Brichet27 dudit600#4/7è d'une tenue à Rochplat, trève de La RocheR.Rot. de Brezal
11/10/1787Jean et Pierre Gueguen 2Renault17/10/1787300#B. à RochplatR.R. de Brezal
06/02/1788Pierre Martin et fe et autres Brichet07/08/1788360#B. à RochplatR.R. de Brezal
  1 Même famille, voir plus haut      2 Même famille, détail sous couvert du petit livre vert
X Jean MIOSSEC. Marié avec Françoise LETTY, dont

II - Situation au début du 19è siècle :

Il semble bien que ce soit Pierre Hacbec qui a réuni, par ses achats, l'ensemble des terres inventoriées en 1811 :

Me Pierre François Marie Hacbec, atteint en juillet 1789 d'une paralysie de la main droite, fut dès lors dans l'impossibilité de signer. Son fils, Nicolas Marie, lui succéda le 29 juillet 1791.
Nicolas Marie Hacbec fut reçu notaire de la principauté de Léon en 1789 ; il cessa d'exercer ses fonctions en juillet 1815 et ne fut pas remplacé. L'étude fut supprimée de fait en 1815. Ses minutes furent déposées chez Me Joseph Hyacinthe Droniou, notaire à Landerneau.
Pierre François Marie HACBEC, né le 24 janvier 1738, St-Houardon, Landerneau, décédé le 27 mai 1791, St-Houardon, Landerneau (à 53 ans), procureur et notaire.
Marié avec Françoise de VIENNE, née - Longue-Ville-les-Metz, décédée le 1er novembre 1824, Bourg, Irvillac, dont

III - Plus tard, La Roche Plate appartiendra à la famille Arnaud :

On note qu'en 1860, pour l'établissement du Chemin de Fer, l'Etat achète les parcelles suivantes :

Propriétaire ParcelleNomLieuNatureContenance
M. ARNAUD Lionel Benjamin et
Dame THOMAS Marie Louise Gabrielle, son épouse,
à Nantes
A660Gwaremm ar vilin-baperLa Roche-PlateTaillis38a. 50c.source L'Armoricain du 29/11/1860.
A659Gwaremm ar menezLa Roche-PlateTaillis24a. 00c.
Benjamin Lionel ARNAUD, né le 6 juin 1830, Nantes, décédé le 21 avril 1919, Nantes (à 88 ans), banquier, propriétaire.
Marié le 30 avril 1855, Nantes, avec Marie Amélie Gabrielle Louise THOMAS, née le 20 novembre 1837, Landerneau, décédée le 22 janvier 1866, Nantes (à 28 ans).
Marié le 25 février 1867, Nantes, avec Laure Marie Etiennette THOMAS, née le 26 mars 1840, Landerneau, décédée le 23 novembre 1890, Nantes (à 50 ans), dont

IV - En 1919 Yves Ragil achète la ferme (maisons et terres), la date de l'acte est le 19/10/1919. La famille exploitant les terres devient donc propriétaire.

N.B. - Les documents du cadastre indiquent qu'en 1921, la maison de La Roche-Plate, cadastrée sous le n° A651, change de propriétaire, elle passe de François Gaillard, époux Arnaud à Nantes, à Yves Ragil, époux Le Roux, cultivateur à La Roche-Plate (source Cadastre de La Roche, propriétés bâties, 1911-1932 - ADQ 3 P 239/5). Encore une preuve, s'il en fallait, que les dates notées par l'administration ne sont pas les dates réelles mais les dates où celle-ci a pris conscience de la modification.

Photos

La Roche-Plate en 2018 - vue vers le sud, en bas la route de La Roche à Pont-Christ
1 Bâtiments de ferme. 2 Gros rocher de quartzite. 3 Ancienne carrière. 4 Ancienne usine électrique. 5 Ancien étang. Afficher/ Effacer les repères sur la photo.

L'ancienne carrière :

Elle fut exploitée à partir de décembre 1897 par Auguste Magistry, entrepreneur de Travaux Publics à Landerneau, pour extraire les pierres nécessaires à la constitution du ballast de la 2è voie ferrée. "Cette carrière, qui sera exploitée à ciel ouvert, se compose de bancs de rochers de quartz d'une hauteur moyenne d'environ 6 mètres", avait-il écrit au maire de la commune pour lui annoncer son choix. Mais la carrière existait déjà en 1891, cf l'article de presse qui suit.
Les wagonnets chargés de pierre descendaient la pente par gravité et ils étaient remontés tirés par des chevaux.

Le métier de carrier était (et il l'est toujours) un métier dangereux, cf cet article dans la presse : "LA ROCHE - Le 27 septembre dernier, vers sept heures et demie du matin, Jean-Marie Stephan, contre-maître à la carrière de La Roche-Plate, descendait deux wagons pleins de pierres, qui étaient chargés de la veille. Arrivé à un endroit où il y a une forte courbe, Stephan apercut Jean Cloarec, charretier, qui montait avec deux wagons vides. Les voitures se trouvaient à 25 ou 30 mètres l'une de l'autre. Stephan cria à Cloarec de se garer et serra en même temps le frein autant qu'il put. Voyant que Cloarec avançait toujours, Stephan lui cria : " Sauve-toi ! sauve-toi ! " à plusieurs reprises. Cloarec se trouvait à dix mètres environ en avant de son cheval. Il fit demi-tour pour le garer ; mais à ce moment les wagons le renversèrent, passèrent sur lui et s'arrêtèrent à trois ou quatre mètres plus bas. Stephan trouva Cloarec sous son premier wagon, la jambe gauche coupée par les roues. Il appela les autres ouvriers et on transporta le blessé à son domicile. M. le docteur Chalmet, appelé aussitôt, lui a fait l'amputation de la jambe". (source Le Courrier du Finistère du 10/10/1891)

L'ancienne usine électrique :

Elle fut créée par François Louis Kerdiles pour produire de l'électricité à 110 volts. Il avait constitué un étang au bord du plateau et l'eau tombait sur une roue en contrebas dans le vallon (voir une photo plus bas). Les enfants Kerdiles ont appris à nager dans cet étang. Plus tard, il a été supprimé par un des gendres du propriétaire.

Compléments donnés par J. et M.F. Porhel le 3/10/21 : Concernant l'usine électrique, à une demande de renseignement à L'Union Régionale Coopérative Agricole de Landerneau : réponse par courrier à Kerdilès François le 26 septembre 1942 à propos des subventions d'installation. Les travaux furent réalisés par Job Cadiou de Landerneau (dixit P. Le Marrec)

La Roche-Plate - arrière de la maison - à droite, des roches de quartzite

La Roche-Plate - vue partielle du sommet des rochers de quartzite à gauche (ouest) de la maison

La Roche-Plate - ruines de l'usine électrique

Documents d'archives

Bail de Roche-Plate, 6 vendémiaire an 12 (29/9/1803) - Notaire Brichet (ADQ 4 E 90/49)

Ferme du lieu de Rochplat en la commune de La Roche

Par devant les notaires publics soussignés du département du Finistère, résidants à Landerneau, arrondissement de Brest, furent présent dame Françoise Devienne, veuve de Pierre François Marie Hacbec, vivant notaire, demeurant audit Landerneau, tant en privé que faisant pour les enfants de son dit mariage, d'une part ; Guillaume Le Bras, cultivateur, demeurant au lieu de Brezalou sur la commune de Plouneventer, d'autre part. Laquelle dite veuve Hacbec en privé et aux qualités a déclaré et déclare par le présent, avec promesse de garantie, bailler et affermer à titre de pure et simple ferme de neuf ans entiers et consécutifs qui commenceront à avoir cours le huit du présent mois de vendémiaire pour finir à pareils jour et terme après lesdites neuf années expirées et révolues audit Le Bras preneur et acceptant audit titre de ferme de neuf ans, savoir est
Le lieu de Rochplat en la commune de La Roche-Maurice dont a joui jusqu'à ce jour Guillaume Le Boulch, avec toutes ses appartenances et dépendances que le preneur déclare bien connaître, pour en jouir en bon ménager et père de famille, sans y causer par lui-même, ni permettre qu'il soit causé par d'autres, aucunes dégradations ni malversations dont il répondra personnellement, sauff son recours vers qui de droit, ainsi que l'a fait ou dû faire ledit Le Boulch. La présente ferme faite et convenue entre parties à la charge au preneur
primo, de payer annuellement de prix de ferme, à la baillleure en sa demeure, quitte de frais, la somme de 180 francs en numéraire métallique ou en blé-froment à raison de 10 francs le quintal. Premier payement ou fourniture faire en vertu du présent le 8 vendémiaire de l'an 13 et ainsi continuer d'an en an pendant le cours d'icelui,
secundo, d'entretenir pendant le cours du présent et de rendre à la fin en tout cas à sa sortie même à la volonté de la bailleure, les couvertures de tous les logemens et four en réparations renables suivant l'usement du pays et canton, et les fosses et fossés des terres en réparations deffensibles seulement et de fournir les loties (?) et lacets pour les couvertures des logements.
tertio, de nourir loger et darbarer les ouvriers de toute espèce qui seront employés aux réparations des édifices incombantes aux propriétaires desquelles réparations le preneur avertira la bailleure aussitost qu'il en manquera et de faire les charrois des matériaux nécessaires pour lesdites réparations ainsi que les charrois des bois de chauffage, en son domicile, que pourrait faire abattre la bailleuse, en considération de tout quoi aura ledit preneur une couppe, pendant le cours du présent, des bois courants et chauffages croissants sur les dépendances de ladite ferme, faisant ladite couppe en temps et saison convenables, mais il ne pourra coupper par pied ni émonder aucun arbre ni plant, de quelque espèce que ce soit et laissera à chaque couppe de bois soit des fossés ou des taillis douze baliveaux de chêne lesquels non plus il ne pourra coupper en aucun temps.
quarto, de ne pouvoir sous-affermer le tout ou partie de la présente ferme, donner par icelle aucun chemin de fréquentation non dus sans l'expres consentement et par écrit des propriétaires, à la première réquisition desquels ledit preneur fournira solvable et agréable caution et copie du présent, le tout à ses frais.
Ne sont point compris dans la présente ferme, le verger, la nourrice étant jointe aux courtils et le fenil qui est à l'entrée du village, des réparations des fossés desquels néanmoins le preneur demeure chargé comme des autres objets de la ferme. Réserve la bailleure de faire faire toutes et quant fois elle le jugera à propos, aux frais du preneur, état des réparations de la ferme par tel expert qu'il lui plaira choisir ; et au cas que les réparations portent à plus cinquante francs sur tous les logemens, le présent bail se trouvera résilié de droit à la volonté des propriétaires. Enfin s'oblige le preneur de soigner les nourrices et fenils et répondre de tous dégâts qui pourraient y survenir. Auxquelles clauses et conditions ledit preneur, après lecture, déclare accepter la présente ferme, s'y soumettre sous toutes obligations de fait et de droit, à pouvoir y être contraint par toutes les voies et rigueurs de justice, à peine de résiliement du présent et de tous dépens, dommages et intérêts, même par saisie, exécution et vente de ses biens meubles, à défaut de payement annuel du prix de ferme, auquel cas de vente il veut et consent qu'elle soit faite sur les lieux en sa demeure et sans déplacer, renonçant à toute lois à ce contraires.

Fait et passé à Landerneau en l'étude et au rapport de Brichet, l'un de nous, sous les seings respectifs des contractans et les notres notaires, ce jour 6è vendémiaire an 12 de la république française une et indivisible. G. LEBRAS - devienne veuve hacbec - Le Guen, notaire - Brichet, notaire.

Mort subite de Marie Salaun à La Roche-Plate le 23/8/1842 (ADB 592 E DEPOT 25)

L'an 1842, le 24 août, à l'heure de midi, nous Maire de la commune de La Roche-Maurice, sur la nouvelle de la morte subite de Marie Salaün, cultivatrice du lieu de La Roche-Plate, morte hier, à l'âge de 20 ans, nous sommes transportés chez elle à La Roche-Plate, accompagnés de Monsieur Bionard, Docteur en médecine, demeurant à Landerneau, rue de Couer N° 23, pour nous requis à l'effet de constater la mort de cette défunte. Arrivés au lieu de La roche-Plate, avons trouvé ensevelie dans la maison manale la dite Marie Salaün qui nous a parue morte. De suite Monsieur Bionard, après avoir prêté en nos mains le serment prescrit par la loi, de procéder et nous faire son rapport en son honneur et conscience, a examiné le cadavre ici présent sur toute l'habitude du corps, et nous a fait rapport que la mort est certaine et que les signes en sont évidents d'après les expériences faites pour la constater, et qu'au surplus il n'existe sur l'habitude du corps aucun indice de violence extérieure, et que la mort provient d'un étranglement interne de l'intestin grêle produit par l'invagination d'une portion de l'intestin de 16 à 17 centimètres de long, atteste de plus que les douleurs occasionnées par cet étranglement ont été assez violentes pour déterminer une mort prompte, cette jeune personne n'ayant reçu aucun secxours médical.

Duquel rapport mondit Sieur Bionard a affirmé la vérité, après lecture, et a signé. Bionard.

Avons ensuite reçu les déclarations ci-après sur l'événement dont il s'agit :
1° La nommée Françoise Martin, mère de la défunte, nous a dit que sa fille ne s'est sentie malade que hier matin ; qu'étant levée vers les cinq à six heures, elle s'est mise à allumer le feu pour préparer le déjeuner, mais qu'elle a été obligée de se recoucher, après quoi elle a eu quelques vomissements, que pendant toute sa maladie elle n'a pas paru avoir de grandes souffrances, si ce n'est quelques instants avant sa mort ; qu'ayant été trompée sur la gravité de sa maladie et que se trouvant bien occupée par les travaux d'août ele n'a pas pu appeler un médecin, et qu'elle n'a eu que le temps de faire venir un prêtre.
2° La nommée Marguerite Salaün, soeur de la défunte, a confirmé la déclaration ci-dessus.

Sur quoi, nous maire, attendu qu'il résulte de ce que dessus la mort de Marie salaun est purement naturelle, sans que personne n'y ait contribué, ni directement, ni indirectement, disons que son corps sera inhumé en la manière accoutumée, et dans les délais voulus par la loi.

Copie du présent sera transmise à monsieur le Procureur du roi de l'arrondissement de Brest. Le présent rédigé en présence des Sieurs Jean Elleouet, cultivateur, et Nicolas Marie Cornec, instituteur, les deux domiciliés au bourg de cette commune, lesquels ont signé avec nous, lesdites Françoise Martin et Marguerite Salaün ayant dit ne le savoir faire, après lecture. j: Elleouet - Cornec - Le Maire, L: Bazin.

Donation de Roc'h Plat à la fabrique de Pont-Christ en 1623

1623 - Rochplat - Ploudiry : Donnation à la fabrice de Pont-Christ de Jean, autre Jean et Yvon Heleouet, Yvone Heleouet veuve de Gabriel Le Sanquer, Herve Salaun et Catherine Heleouet, Herve le Rest et Jeanne Heleouet, Alain Le Roux et Marie Heleouet de ce qui leur compte en un lieu audit Rochplat à la charge d'un office et d'une messe à chant le dimanche de la passion
Prise de possession au bas du dit contrat. Fief de Bresal.


Ce jour 6è de juillet an 1623 après-midy, présents ont été en leurs personnes, devant nous nottaires soubzsignant de la cour royale de Lesneven et celle de la principaulté de Léon à Landerneau avec soubzmission et prorogation de juridiction à icelle, Jean Heleouet, Jean et Yvon Heleouet, enffants et hérittiers de feu Yvon Heleouet, leur père, Yvone Heleouet veuve feu Gabriel Le Sanquer, Herve Salaun et Catherine Heleouet, sa femme, Hervé Le Rest et Jeanne Heleouet, sa femme, Alain Le Roux et Marie Heleouet, sa femme, lesquelles femmes estants suffisamment autorisées de leurs marys presants de leurs personnes pour ce qui en suilt cy après demeurants en ceste parroisse de Ploudiry, d'une part ; et Jean Lorlech, fabrique et gouverneur de la fabrique de l'église tréviale de Pont-Christ en cette parroisse de Ploudiry, lesquels Jean Heleouet et aultres Jean et Yvon, Yvone, Jeanne, Catherine et Marie Heleouet désirants estre participants en bonnes prières suffrages et dévotions quy se célèbrent journellement en ladite chapelle de Pont-Christ ont baillé et par la presante baillent, livrent, délaissent et transportent audit fabrique ce stipullant et acceptant pour en jouir et en jouira luy et successeurs fabriques de ladite église à perpétuité, sçavoir est :
Tout et tel droict herittier que leur comptte peult et doibt comptter et appartenir audits bailleurs au village et terrouer du Rochplat en ladite parroisse de Ploudiry sans rien réserver et sauff à les describer cy après par l'acte possessoire ledit lieu estant tenu en fieff du seigneur de Bresal soubz la charge de contribuer aux cheffrantes debves dessus le ??? dudit village lesquels herittages sont advenus auxdits bailleurs de la succession de feu Louysa K/riou leur mère. Le presant transport a esté ainsy faict et grée à la charge audit Orlech et à ses successeurs fabriques de ladite chapelle de Pont-Christ de faire célébrer ung office et messe à chant avecq l'assistance de tous les prêtres qui serviront en icelle chapelle par chacun à perpétuité à chacun dimanche de la passion en caresme. Ce que ledit Orlech en ladite qualitté promet et s'oblige faire et continuer par obligation de toutz et chacun prêtres presants et futturs et par son service parce que aussy lesdits bailleurs promettent et s'obligent au garantage sur la jouissance de leurs dits droicts herittés audit village du Rochplat soubz pareilles obligations que dessus. Lesquels bailleurs font et instituent ledit fabrique à leur procureur en un cause-ayant et cessionnaire quant à poursuivre et exiger leurs droict et dabondant pour l'indivision en la possession réelle actuelle et corporelle desdits herittages. Lesdits bailleurs ont nommé et institué procureur Missire Melar Toribe de Bresal et chapellain o tout pouvoir au cas requis s'obligeantz d'avoir pour agréable tout ce que par l'ung et chacun de leursdits procureurs sera ce touchant faict et procuré soubz pareille obligations que dessus et pour continuation (?) en fabveur de l'église et pour avoir la jouissance de ce jour desdits herittages ledit Orlech a présantement baillé et payé audits bailleurs la somme de 19 livres 4 sols tournois desquelles sommes ???? a comptantz et bien payé et quitté ledit fabrique. Et a esté ainsy faict et le ??? en la maison de la demeurance de Jacques Cren au bourg de La Martire soubz le signe dudit Orlech et parce que lesdits aultres parties disent respectivement ne sçavoir signer, vénérable personne mre Yvon Foll dudit bourg de La Martire a signé pour eux o nous notaires lesdits jour et an que dessus. Le registre de l'église signée y foll - J Orlech - f de la roche, notaire - Ch Lohennec, notaire royal ...


Venerable Missire Melar Toribe, procureur desnommé au contract cy de l'aultre en vertu du pouvoir luy octroyé par icelluy, a mys et induict Jean Derien Runpoulzic, fabrique et gouverneur à présent en la chapelle de Pont-Christ, en la possession réelle, actuelle et corporelle des hérittages et droictz heredittés qu'appartenoient cy devant aux enffants et hérittiers de Louisa K/riou au village et terroir du Rochplat en la paroisse de Ploudiry comme sont tenus en ferme par Hervé Salaun, fermier, pour en payer l'an de rante et levée la somme de 78 solz ts desquels herittages la description ensuit, sçavoir : les maisons, chambres, escurie, cresches, estables (?), jardins, aires, vaux, avecq le courtil dit "an liortz ???", aultre liortz an fa et ung pièce (?) de terre jouxte ladite aire partie terre chaude et aultre partie soubz pre??? Item ung parc dit "parc an fourn" terre chaude, aultre parc "an vurnouaz" terre chaude, aultre parc dict "an atil" aussi terre chaude et une garenne dicte "an goarem uhellaff" terre froide, aultre "an goarem izellaff" aussi froide, aultre "an gouarem menez" terre froide et les franchises et montaignes en despandant comme sous ??? droictz et ??? ??? estant indivis entre le seigneur de Bresal et les herittiers de ladite K/riou. Laquelle procuration ledit Derien audit nom a prinse en la présance (?) desdits bailleurs audit village de Rochplat et sesdites appartenances par avoir entré endites maisons faict ??? . . . . . . . ??? y estant et faict ????? aultre chose au cas requis denottant et faisant pour bonne et juste procuration (?) prandre et aprehender lesdits droictz transportés par lesdits bailleurs.
De tout quoy et de ce que personne ne l'a opposé ny contrarié lesdits Toribe et fabrique desnommé, ont demandé et requis les soubzsignants nottaires de leur en délivrer acte déclaration et, pour leur servir aux fins qu'il appartiendra, leur avons délivré le presant acte sur le lieu desdits hérittages soubz nos signes et le signe dudit Toribe procureur avec le signe de Jean Orlech Jean Derien o nousdis notaires. Le 30è jour de novembre an 1623 environ le midy. En interligne : "en la présence des bailleurs audit village de Rochplat et sesdites appartenances - lesdits droictz transportés par lesdits bailleurs" approuvé.
M. Toribe - Yves Symon, notaire royal - Lohennec, notaire royal - J Orlech.

Fabrique de Pont-Christ : Titres de propriété - donation, fondation 1621-1785 (ADQ 213 G 9)

Plus bas, le manuscrit de la deuxième partie, merci d'avance à mes lecteurs
qui pourraient transcrire la partie correspondant à mes points d'interrogation.

 

Source des informations

ADB = Archives Départementales du Finistère à Brest
ADQ = Archives Départementales du Finistère à Quimper


logo André Croguennec
 André J. Croguennec - Page créée le 28/9/2021, mise à jour le 4/10/2021.

  ...  GA  ...