blason de La Roche

Des maisons au bourg de La Roche

accueil
Voir aussi : des
maisons au Bas-bourg

Place de l'église

 Photo de Pierre Petit, été 1900
 Cimetière Eglise < Presbytère Plan de 1905

En 1900, il n'y avait pas de maison au coin de la place de l'église, mais seulement un mur de clôture avec une porte d'entrée dans le jardin intérieur.

En 1905, Anne-Marie Miossec, veuve d'Alain Plantec, veut construire une nouvelle maison dans l'alignement de celles existantes "place aux vaches" (aujourd'hui "place de l'église").

La partie teintée en rouge indique le terrain que la commune accepte d'aliéner en faveur de Mme veuve Plantec Allain, le 26/2/1905, afin de permettre à celle-ci de bâtir la maison à angle droit. Cette partie a la forme d'un triangle de 2 mètres sur 6, soit 6 m2 de superficie.

La maison doit être construite à la place de l'arbre qu'on voit sur la photo de gauche.

Plus bas, la photo nous montre la maison construite telle qu'on peut la voir aujourd'hui. Au cours de la première moitié du 20è siècle, elle sera habitée par Yves Marie Le Gall et Marie Anne Elleouet, sa femme, qui y tenaient un petit commerce de cordonnerie où l'épouse vendait des sabots pour hommes et femmes, le cordonnier réparait sabots et chaussures usagés mais il était aussi coiffeur-barbier...

Les petits landernéens du patronage sont venus visiter La Roche. Leur promenade depuis Landerneau nécessite un petit réconfort.
Le prêtre responsable du groupe a prévu du café. Au fond, les ecclésiastiques rochois sont venus rencontrer tout ce petit monde.

Evolution de la place de l'église de 1900 à nos jours.

La maison de la grand-mère d'Yves Elleouet

Entre 8 et 12 ans, Yves Elleouet (voir ici) passe les années d'Occupation (1940-1944) à La Roche-Maurice chez sa grand-mère paternelle. La maison se trouvait à l'arrière de l'ancienne école près du lavoir.

On a pu lire, dans plusieurs écrits le concernant, qu'il vécut là "avec sa tante et son oncle Yves, qui lui inspirera le personnage d'Eliezer dans Falc'hun". C'est là qu'il "se lie d'amitié avec le fossoyeur".

Mais nous n'avons pas pu identifier cet oncle énigmatique.

Pour voir une photo d'époque de la maison, suivre le lien, ce sera la maison au premier plan.

Autres maisons au bourg

Plusieurs maisons ont été déjà présentées dans d'autres chapitres. Voir :



L'ancienne forge de Louis Berthou (2è emplacement, avant il
 était rue des remparts).
Ici, le forgeron avait pris la place de la menuiserie d'Alexandre Chapalain

Sources des informations

ADB = Archives départementales à Brest
ADQ = Archives départementales à Quimper
AML = Archives Municipales de Landerneau


logo André Croguennec
 André J. Croguennec - Page créée le 27/6/2022.

  ...  GA  ...