blason de La Roche

La commune de La Roche-Maurice

accueil
Plan de La Roche

Plan d'ensemble de la commune
 

Remarques sur la carte :

Agrandissement de la commune de La Roche

Le 17 juillet 1948 (1), la commune de Plouneventer perd 200 hectares au profit de la Roche-Maurice, qui incorpore la partie au nord de la commune soit les quartiers de Créach Miloc'h, Le Lez, Le Petit Lez, Lez Elorn, Kerlys, Les Plants et, bien sûr, les bords nord de l'Elorn entre la rivière et l'ex RN12 jusqu'à Kerigeant. Le moulin de Kerigeant, aujourd'hui à La Roche, était donc avant 1948 en Plouneventer.
Le moulin de La Roche-Blanche et le domaine de La Fonderie restèrent attachés à Plounéventer, pour la raison, dit-on, que Jacques Cann, était propriétaire de ces deux domaines et maire de Plouneventer jusqu'en 1938.

Le rattachement maintenu de La Fonderie et de la Roche-Blanche à Plouneventer pose problème. Une demande des habitants pour un rattachement à La Roche avait été acceptée en octobre 1984 par le conseil municipal. Mais Plouneventer s'y est opposé. Pourtant les arguments avancés par Michel Caroff, informaticien habitant l'ancien moulin à papier, à cette date, ne manquent pas de poids :

(1) Cette modification communale sera suivie d'une modification paroissiale comme l'indique l'Ouest-France du 22/11/1948 : "Nouvelles religieuses. Agrandissement de paroisse. - En vertu d'une ordonnance épiscopale, en date du 18 novembre, les villages de Plouneventer, qui ont été rattachés au civil par décret ministériel du 15 juillet 1948 à la commune de La Roche-Maurice, le sont également au religieux. La partie de la paroisse de Plouneventer rattachée à La Roche-Maurice comprend : les villages de Keravelloc, Creac'h Miloc, Ty-Carré, Traon-Lez, Lez-Elorn, Lez-ar-Ster, Ker-gabrielle, Ty-menez, Minoterie Branellec, Kerlys et Les Plants."

Plus tard, le quartier de Pont-ar-Bled, maintenu à Plouedern du point de vue communal, sera intégré à la paroisse de La Roche.



logo André Croguennec
 A. Croguennec - Page créée le 10/12/2016.