blason de Brezal

Le Frout

accueil
S O M M A I R E

 

Introduction

 

Situation : Le Frout se situe à l'est de Pont-Christ (cf vue aérienne). Les habitations actuelles se trouvent implantées entre l'Elorn et la voie de chemin de fer, mais à une époque plus ancienne il y en avait de l'autre côté de la voie ferrée ou de la zone qui allait devenir la voie ferrée. (Le Frout Bihan et Milin a' Frout).

 

Ethymologie : "Le Frout" signifie le "courant", celui des rivières toutes proches, l'Elorn et la rivière St-Jean. En breton correct, il faut écrire "ar froud" (avec un "d" même si nous le prononçons "t") car au pluriel nous disons "ar froudoù". Par ailleurs, le mot est en général masculin, c'est d'ailleurs ce qu'a choisi la traduction française en écrivant "Le Frout". Mais, il est parfois utilisé, et c'est correct aussi, au féminin. Dans ce cas, il faut dire "ar froud vihan" et "ar froud vras" (le féminin entraîne la mutation de la consonne initiale de l'adjectif), pour éviter de mélanger les "genres", nous choisirons donc d'utiliser la traduction francisée la meilleure grammaticalement, donc "Le Frout Bihan" et "Le Frout Bras" sans mutation. Il serait incorrect de mélanger l'article français masculin avec l'adjectif féminin breton. Tous les écrits anciens n'ont pas fait ce choix.
Quelques exemples de graphies au cours de l'histoire :

 Dates      Sources
Frout1610 ADQ 254 G 45 - Fabrique de St-Servais (*)
Froult1647 ADQ 254 G 45 - Fabrique de St-Servais (*)   
Frouct1670ADQ 142 G 32 - Fabrique de La Martyre (*)
le Frout   1681 ADQ 177 G 10 - Fabrique de Ploudiry (*)
Froud1750ADQ 3 E 258 6 - BMS de Pont-Christ   
 DatesSources
Le Frout17è et 18è s.  ADQ 213 G - Fabrique de Pont-Christ   
Le Froust Bras1811Cadastre
Le Froust Bihan   1811Cadastre
Frout Vras1852 Etat-civil de La Roche
Frout Vian1839 Etat-civil de La Roche   
(*) Dictionnaire topographique du Finistère d'Albert Deshayes - Coop Breizh 2003

 

carte

 

(1)
(2)
(3)
(4)
(5)

Deux plans : cadastre napoléonien de 1811 et celui de 1950 environ.
Attention : Le Frout Bihan désignait, autrefois, une petite ferme qui a disparu, mais qui aurait été, si elle avait perduré, en face du pont de chemin de fer que l'on connaît aujourd'hui (à la pointe de la parcelle 519 du nouveau cadastre). La ferme n'existant plus, les géomètres du nouveau cadastre ont affecté son nom aux constructions d'un des moulins du Frout, que j'ai toujours entendu appelé "Milin a' Frout" et jamais le "Frout Bihan". Donc, pour la suite, nous garderons les appellations d'origine.

Les plans ne représentent que la zone centrale du Frout; où se trouvent les habitations.
Les terres s'étendent plus au nord jusqu'à la courbe de l'Elorn, plus au sud jusqu'au bord du plateau de Vali-Nevez et un peu plus à l'ouest jusqu'à Gorrequer.

Cliquer sur les numéros pour situer ...
Les moulins du Frout :
- milin a' Frout (1)
- et son étang  (2)
- moulin sur l'Elorn (3)
Le Frout Bras (4)
Le Frout Bihan (5)

Pour effacer les repères, cliquer ICI.

 

Les propriétaires

 

1 - Sous l'ancien régime

Le propriétaire principal, et de loin, c'est la seigneurie de Brezal : le seigneur de Brezal et puis ses successeurs les Kersauson et les Tinténiac.
On trouve aussi quelques terres et maisons qui sont la propriété de la fabrique de Pont-Christ et de celle de St-Servais.

 

En 1792, la révolution a éclaté, les nobles ont émigré. Le 27 septembre, Guillaume Adam, le commissaire nommé par arrêté du directoire du district de Landerneau, fait l'inventaire des biens des émigrés. C'est le marquis de Tinteniac, du château de Brezal, qui possèdait la quasi-intégralité du Frout :
- la métaire manoeuvrée par Jacques Cren et sa femme Anne Le Moign, née au Frout, qui paye par an 90 livres et 4 boisseaux d'avoine mesure de Brezal,
- la métaire manoeuvrée par Jean Corcuff qui paye par an 48 livres,
- la métaire manoeuvrée par Alain Le Roux qui paye par an 47 livres.
Seule une terre manoeuvrée par Hervé Cren, le frère de Jacques, et qui paye 5 livres et 5 sols, appartient à Mlle Kerdanet.

 

2 - Jacques Cren (°1749 Ploudiry +1826 Le Frout)

Puis les biens des émigrés sont confisqués et vendus comme biens nationaux. Le 8 messidor an IV (26 juin 1796), Jacques Cren achète les biens de Tinténiac au Frout pour la somme de 2.303 livres.

 

3 - Hervé Le Hir

Jacques Cren n'a qu'une fille Catherine, qui épouse Hervé Le Hir, originaire de Lanhouarneau. En 1811, lors de l'établissement du cadastre napoléonien de La Roche, on trouve Hervé Le Hir possesseur d'une très grande partie du Frout.
 

LieuNom de la parcellePr.Pa.Nom du propriétaireNat.
Frout brasFoennec ar besqueterez61477Hervé Le Hir du FroutT.L.
Frout brasParc ar vern 62478Hervé Le Hir et consorts du FroutT.L.
Frout brasParc bras Corcu61479Hervé Le Hir du FroutT.L.
Frout bras Ar gornel 61 480 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras Ar gorniquel 61 481 Hervé Le Hir du Frout T.
Frout bras Parc an ty 61 482 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras Ar Prat 61 483 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras Liorz ledan huela 61 484 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras Liorz bihan 61 485 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras 61486Hervé Le Hir du FroutM.D.
Frout bras 61 487 Hervé Le Hir du Frout Dép.
Frout bras 61 488 Hervé Le Hir du Frout Dép.
Frout bras 61 489 Hervé Le Hir du Frout Dép.
Frout bras Jardin coz 61 490 Hervé Le Hir du Frout C.
Frout bras Jardin Corcu 61 491 Hervé Le Hir du Frout S.
Frout bras Al leur 61 492 Hervé Le Hir du Frout S.
Frout brasLiorz izela 61 493 Hervé Le Hir du Frout C.
Frout brasLiorz marat62 494 Hervé Le Hir et consorts du Frout T.L.
Frout brasParc an in ivoan62495 Hervé Le Hir et consorts du Frout T.L.
Frout brasParc bras 61 496 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout brasFoennec ledan114 497 Marie-Anne Pouliquen de Ploudiry pré
Frout brasCoat ar foennec ledan 61 498 Hervé Le Hir du Frout T
Frout bras Ar c'hoat du 61 499 Hervé Le Hir du Frout T
Frout bras Foennec bihan 61 500 Hervé Le Hir du Frout pré
Frout bras Foennec moan 61 501 Hervé Le Hir du Frout pré
Frout bras An taros 61 528 Hervé Le Hir du Frout L.
Frout bras Goarem ar han 61 529 Hervé Le Hir du Frout L.
Frout bras Foennec ar han 61 530 Hervé Le Hir du Frout pré
Frout bras Vezoc tosta 61 531 Hervé Le Hir du Frout L.
Frout bras Vezoc creis 61 532 Hervé Le Hir du Frout L.
Frout bras Ar han 61 533 Hervé Le Hir du Frout L.
Frout bras Foennec ar han 61 534 Hervé Le Hir du Frout pré
Frout bras Vezoc pella 61 535 Hervé Le Hir du Frout L.
Frout bras Foennec ar han 61 536 Hervé Le Hir du Frout pré
Frout bras Foennec ar han 61 537 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras Goarem creis 61 538 Hervé Le Hir du Frout L.
Frout bras Goarem pella 61 539 Hervé Le Hir du Frout L.
Frout bras Ar vezoc 61 540 Hervé Le Hir du Frout Pat.
Frout bras Goarem pella 61 541 Hervé Le Hir du Frout L.
Frout brasParc ar haro 62 720 Hervé Le Hir et consorts du Frout T
Frout brasParc ar haro 62721 Hervé Le Hir et consorts du Frout T.L.
LieuNom de la parcellePr.Pa.Nom du propriétaireNat.
Frout bras Ar benvoas 61 722 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras Ar benvoas 61 723 Hervé Le Hir du Frout Pat.
Frout brasParc pen al a guer62724Hervé Le Hir et consorts du Frout T.L.
Frout brasParc doulléguez62725Hervé Le Hir et consorts du FroutT.L.
Frout brasLiorz ar horeller61726 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras 62 727 Hervé Le Hir et consorts du Frout C.
Frout bras 62 728 Hervé Le Hir et consorts du Frout C.
Frout bihan 77 729 Jn K/sauson de Plouescat C.
Frout bihan 77 730 Jn K/sauson de Plouescat C.
Frout bihan 77 731 Jn K/sauson de Plouescat M.
Frout bihan 77 732 Jn K/sauson de Plouescat Jardin
Frout bras Jardin ty Riche 61 733 Hervé Le Hir du Frout C.
Frout bras Parc ty Riche 61 734 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bihan Al liorz 77 735 Jn K/sauson de Plouescat T.L.
Frout bihan Al liorz 77 736 Jn K/sauson de Plouescat T.L.
Frout bihan Al liorz 77 737 Jn K/sauson de Plouescat T.L.
Frout bihan Parc bihan 77 738 Jn K/sauson de Plouescat T.L.
Frout bras Parc du bihan 61 739 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras Parc ar gloet cler 61 740 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras Parc ar gloet cler 61 741 Hervé Le Hir du Frout T
Frout bras Parc roc'h glatz 61 742 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras Parc nevez 61 743 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras Parc nevez lan 61 744 Hervé Le Hir du Frout L.
Frout bras Parc nevez lan 61 745 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras Parc nevez 61 746 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras Parc nevez 61 747 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras Goarem pella 61 748 Hervé Le Hir du Frout L.
Frout bras Goarem pella 61 749 Hervé Le Hir du Frout L.
Frout bihan Parc ar c'hoat 77 807 Jn K/sauson de Plouescat T.
Frout bras Parc bras 61 808 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras Parc trebouren 61 809 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout bras Parc Roc'h toul 61 810 Hervé Le Hir du Frout T.L.
Frout brasParc Roc'h toul 61 811 Hervé Le Hir du Frout T.
Frout brasGoarem Roc'h toul 61 812 Hervé Le Hir du Frout L.
Frout brasAr menez 61 813 Hervé Le Hir du Frout L.
Frout brasAr menez 114 814 Marie-Anne Pouliquen de Ploudiry L.
Frout brasAr menez 61 815 Hervé Le Hir du Frout L.
Frout brasAr menez 63 816 Hervé Le Hir et Jn Pour en commun L.
Frout brasParc ar menez61817Hervé Le Hir du FroutT.L.
Frout brasParc ar menez91818Hrs Jn Maguet du Frout L.
Pr. = N° du propriétaire
Pa. = N° de la parcelle
Nat. = Nature de la parcelle
L. = Lande
T. = Terre
T.L. = Terre Labourable
C. = Courtil
Pât. = Pâturage
M. = Maison
M.D. = Maison et dépendances
S. = Sol
Marie-Anne Pouliquen : fille d'Alain Pouliquen de Mescoat
Héritiers de Jean Maguet : Jean Maguet, gendre de Jacques Cren

 

4 - Jacques Abgrall

Ensuite (à la mort d'Hervé Le Hir ? en 1832), les biens d'Hervé Le Hir au Frout sont rachetés par Jacques Abgrall, de Roc'h Aouren en Lampaul-Guimiliau. C'était un "julod", tanneur et maire de Lampaul. Celui possédait déja une bonne partie des terrains du bourg de Pont-Christ, dont la métairie. Il en avait hérité de son arrière-grand-père Alain Pouliquen, de Mescoat en Ploudiry, qui lui les avait achetés comme biens nationaux en 1796.

 

5 - La famille Le Roux du château de Brezal

En 1847, Le Frout est acheté par Guillaume Le Roux.

En 1860, certaines parcelles seront cédées pour la construction du chemin de fer. Guillaume Le Roux vend pour 12.000 francs (y compris les indemnités pour les fermiers) 14 portions de terrain dans les parcelles suivantes : 501 - Foennec moan ; 528 - An tarros ; 499 - Coat du ; 484 - Liors ledan huella ; 485 - Liors bihan ; 734 - Parc Ty riche ; 483 - Parc an ty ; 488 - Maison et dépendance ; 490 - Jardin coz ; 482 - Jardin Corin ; 480 - Parc Cornielic ; 479 - Parc bras Corcu, 478 - Parc ar vern. (source ADQ 5 S 29)

A son décès en 1868, et par testament, les terres passent au nom de sa veuve Clara Bazil. "Le testament contient, en faveur de ladite veuve Guillaume Le Roux, ... donation de la quotité la plus large que puisse permettre la loi, que ledit Guillaume Le Roux lègue nommément : ... 3° Les fermes et moulin du Frout ainsi que la métairie de Pont-Christ achetées de Jacques Abgrall. ... "

C'est la phrase qui m'a fait dire plus haut que Jacques Abgrall a été propriétaire du Frout. On sait de façon certaine qu'il a été propriétaire de la métairie de Pont-Christ, mais quant au Frout la phrase mérite d'être confirmée, il manque peut-être une virgule quelque part. Hervé Le Hir est mort en 1832, mais sa veuve, Catherine Cren, décédée en 1855, avait gardé au minimum quelques terres. Est-il possible que la quasi totalité du Frout soit passé de Herve Le Hir à Jacques Abgrall de 1832 à 1847, date où les terres sont achetées par Guillaume Le Roux ? Ceci sera à confirmer ! X

Clara Bazil décède en 1891. Le Frout devient propriété d'Albert Le Roux, son fils. Celui-ci meurt en 1912, sans enfant (il avait eu deux filles qui sont décédées toutes deux à l'âge de 14 ans), c'est Charles Huon de Penanster son petit neveu qui va en hériter.

 

6 - La famille Huon de Penanster

C'est le petit-fils de Charles, Jean-Marie Huon de Penanster (1946-2013), qui deviendra plus tard propriétaire du Frout. Jean-Marie avait du mal à appréhender l'étendue de sa propriété : il pensait qu'elle englobait une partie de Vali-Nevez. Que nenni !

 

7 - Aujourd'hui

Dans le dernier quart du 20è siècle, Jean-Marie Huon de Penanster vend Le Frout au propriétaire actuel.

 

 

Les moulins du Frout

 

Les moulins du Frout, trois baux successifs :
1 - 29/09/1880 par Clara Bazil à Yves Quelennec et Marie Saos, de Pencran
2 - 14/05/1884 par Albert Le Roux à Jean Tanguy et Françoise Kerivin, de Plouvorn     NB - A cette époque, les moulins appartenaient à la famille Le Roux de Brezal.
3 - 04/09/1900 par Albert Le Roux à Joseph Piriou et Marianne Quemeneur

 

La description des biens loués, paragraphe suivant, est la même pour les trois baux, sauf pour le 3è où les mots en italique ne sont pas présents. Ceci signifie que les 2 moulins ont cessé leur activité de meunerie entre 1884 et 1900. Visiblement, dans cette période, les deux moulins et dépendances étaient loués à la même famille.

 

Le(s) moulin(s) et pièces de terre ci-après désignées :
- un bois taillis dit Coat ar foennoc ledan, n° 498 ;
- un pré dit Foennoc bihan, n° 500 ;
- deux maisons couvertes en ardoises avec leurs issues et contenant deux tournants, n° 500 bis ;
- autre pré dit Foennoc moan, n° 501 ;
- une pièce de terre froide dite an Tarros, n° 528 ;
- autre pièce de terre dite Goarem ar c'han tosta, n° 529 ;
- un pré dit Foennoc ar c'han tosta, séparé en deux, n° 530 ;
- une maison à rez-de-chaussée, avec chambre et grenier, couverte d'ardoises, contenant deux tournants ;
- une soue à porcs sous ardoises ;
- grande écurie couverte en gleds et
- un petit étang à l'ouest du moulin n° 530 bis ;
- une garenne en partie terre chaude et en partie terre froide nommée ar Vezoc tosta, n° 531
- une garenne dite ar Vezoc creis, n° 532 ;
- un pré dit foennoc ar c'han pella avec l'étang y étant joint à l'est, n° 534 ;
- enfin un champ, terre labourable et terre froide dit ar Vezoc pella, n° 535 ;
- appartenances et dépendances sans réserve, ni exception, ...

 

Ces baux nous permettent de localiser ces deux moulins :

L'exploitation des deux moulins par une même personne ne posait pas de problème car ils étaient très proches et le passage de l'un à l'autre était facile en longeant les deux rivières, jusqu'à l'arrivée du chemin de fer. Le 1/11/1859, Guillaume Le Roux fait la déposition suivante dans l'Enquête administrative de commodo et incommodo au sujet du chemin de fer à la mairie de La Roche : " Je suis propriétaire de deux moulins au village de Frout-bras qui sont exploités par le même fermier. Je demande qu'on pratique une communication entre ces deux usines, ce qui est facile au moyen d'un viaduc qui serait placé entre les n° ou piquets 388 et 389." Cela sera fait au piquet 389, voir le plan du 30/6/1862 (ADQ 5 S 38).

 

Voici les familles ayant occupé les moulins du Frout :

Il n'est pas possible de distinguer les 2 moulins (sauf à partir de 1900 où seule la maison près de la rivière St-Jean subsiste) par manque de précision dans les archives, mais cela n'aurait sans doute pas de sens car il semble que les 2 moulins étaient loués simultanément à la même famille. (pour voir le détail des habitants des moulins, cliquer sur le livre vert  )

- Jean-Marie Le Hir
- Catherine Cren, veuve, ses deux fils : Jean-Marie Le Hir et Yves Le Hir, et sa fille Anne
- Jean-Marie Le Hir (le même) et Jeanne Penguilly, sa femme
- Jean-Marie Le Hir (le même) et Michèle Le Fur, sa 2è femme
- Yves Le Hir et Marie-Jeanne Le Breton
- Michel Calvez et Marie-Françoise Le Hir
- Jean François Marie Vezo et Marie-Jeanne Le Breton, sa première femme, et Marie Guillemette Guenegan, sa deuxième femme
- Jean Guevel et Catherine Le Fur
- Barthélémy Le Gall et Marguerite Guevel
- Etienne Grall et Marie-Anne Quelennec
- Yves Quellennec et Marie Saos
- Jean Tanguy et Françoise Keriven
- Joseph Piriou et Marie-Anne Quemeneur
- Auguste Corcuff et Angèle Diverres
- Jacques Le Jeune et Francine Madec
En gras les chefs de famille et leur épouseFERMER X
1834Jean-Marie Le HirHerve LE HIR, né à Lanhouarneau, décédé le 23/3/1832, Le Frout, propriétaire du Frout Bras et bâtisseur des moulins.
Marié le 7/10/1801, La Roche-Maurice, avec Catherine CREN, née le 13/6/1782, Le Frout, baptisée à Pont-Christ, décédée le 17/5/1855, Plouedern (à 72 ans), dont
  • Jean-Jacques LE HIR, né le 26/8/1802, Le Frout, La Roche-Maurice, décédé le 10/9/1802, Le Frout, La Roche-Maurice.
  • Anne LE HIR, née le 10/1/1804, Le Frout, La Roche-Maurice, décédée le 22/5/1855, Quinquis Meur, Plouedern (à 51 ans).
  • Jacques LE HIR, né le 11/10/1805, Le Frout, décédé le 22/1/1841, Moulin de La Roche, La Roche-Maurice (à 35 ans), meunier au moulin de La Roche.
    Marié le 11/2/1830, St-Servais, avec Catherine LE VENN, née le 16/7/1806, Richou Bras, St-Servais.
  • Françoise Marie Gabrielle LE HIR, née le 19/7/1807, Le Frout. Mariée le 17/5/1831, La Roche-Maurice, avec François Louis CORNEC.
  • Jean-Herve LE HIR, né le 6/3/1809, Pont-Christ, La Roche-Maurice, décédé le 12/4/1868, Penhoat, St-Servais (à 59 ans), cultivateur, cabaretier.
    Marié le 13/2/1830, La Roche-Maurice, avec Marie-Yvonne RIOU, née le 14/12/1811, Kerfaven, La Roche-Maurice, décédée le 4/2/1891, Kerfaven, St-Servais (à 79 ans), cabaretière, dont
    • Jacques Marie LE HIR, né le 13/6/1830, Kerfaven, La Roche-Maurice, forgeron.
      Marié le 19/7/1885, St-Servais, avec Marguerite NICOLAS, née le 26/3/1837, St-Servais.
    • Marie-Jeanne LE HIR, née le 6/2/1832, Kerfaven, La Roche-Maurice.
      Mariée le 1/2/1863, St-Servais, avec François FLOCH, né le 20/4/1831, décédé le 6/6/1893, Bourg, La Roche-Maurice (à 62 ans)
    • Marguerite LE HIR, née le 15/1/1834, Bourg, Ploudiry, cabaretière.
    • François Marie LE HIR, né le 20/12/1835, Bourg, Ploudiry, décédé le 13/4/1837, Bourg, Ploudiry (à 15 mois).
    • Alain LE HIR, né le 4 décembre 1837, Bourg, Ploudiry.
    • Geneviève Marie LE HIR, née le 15 décembre 1839, Bourg, Ploudiry.
      Mariée le 16/7/1880, Plouneventer, avec Jean Marie PERSON, né le 20 avril 1845, Plouneventer.
    • Josèphe LE HIR, née en 1841, Ploudiry, décédée le 2/7/1907, Creach-Miloc, Plouneventer (à 66 ans), cabaretière.
    • Jean-Marie LE HIR, né le 2/4/1842, Bourg, Ploudiry, décédé le 16/5/1881, Goaz, St-Servais (à 39 ans).
      Marié le 28/1/1877, St-Servais, avec Marie Renée LE LANN, née le 30/9/1853.
    • Marie-Françoise LE HIR, née le 24/2/1844, Bourg, Ploudiry, cabaretière.
      Mariée le 1/2/1863, St-Servais, avec Michel CALVEZ, né le 1/5/1834, Moulin de Brezal, Pont-Christ, décédé le 13/3/1891, Moulin Kermes, Loc-Eguiner St-Thegonnec (à 56 ans), meunier au moulin de Brézal, puis au moulin du Frout, dont
      • Jean-Marie CALVEZ, né le 19/9/1863, Moulin du Frout, décédé le 28/9/1863, Moulin du Frout, La Roche-Maurice.
      • Marie-Yvonne CALVEZ, née le 29/11/1864, Moulin du Frout, La Roche-Maurice.
      • Marie-Françoise CALVEZ, née le 19/8/1866, Kerfaven, St-Servais, décédée le 7/11/1866, Pont-Christ (à 2 mois).
    • Jean-Hervé LE HIR, né en 1847, Bourg, Ploudiry, décédé le 30/1/1848, Bourg, Ploudiry (à un an).
    • Jacques LE HIR, né; le 2/3/1848, Bourg, Ploudiry, décédé le 10/1/1917, Kerfaven, St-Servais (à 68 ans), forgeron.
      Marié le 11/7/1875, La Roche-Maurice, avec Josèphe GALLIOU, née le 2/5/1856, La Roche-Maurice, décédée le 3/4/1914, Kerfaven, St-Servais (à 57 ans).
    • Yves Marie LE HIR, né le 1/2/1850, Bourg, Ploudiry, bourrelier.
      Marié le 22/10/1876, Ploudiry, avec Marie Anastasie RAGIL, née le 13/3/1856, Sizun.
    • François LE HIR, né le 27/3/1852, Goasven, Guimiliau.
      Marié le 13/11/1873, Plouneventer, avec Marie Françoise JONCOUR, née le 22/11/1852, Pleyber-Christ.
  • François LE HIR, né le 18/2/1811, Le Frout, La Roche-Maurice, décédé le 6/5/1813, Le Frout, La Roche-Maurice (à 2 ans).
  • Jean-Marie LE HIR, né le 27/4/1813, Le Frout, La Roche-Maurice, décédé le 23/6/1879, Bourg, La Roche-Maurice (à 66 ans), meunier.
    Marié le 10/2/1843, La Roche-Maurice, avec Jeanne PENGUILLY, née le 19/11/1827, La Roche-Maurice, décédée le 30/10/1847, Moulin du Frout (à 19 ans), dont
    • Jean-Marie LE HIR, né le 25 janvier 1847, Moulin du Frout, La Roche-Maurice.
    Marié le 29/11/1848, La Roche-Maurice, avec Michèle LE FUR, née le 20/4/1826, Pont-Christ, décédée le 22/3/1860, Moulin de Pen-ar-Fers, Ploudiry (à 33 ans), dont
    • Herve Marie LE HIR, né le 6/1/1850, Moulin du Frout, La Roche-Maurice.
    Marié le 5/11/1865, Ploudiry, avec Catherine Yvonne LE LANN, née le 13 juillet 1835, Ploudiry.
  • Catherine LE HIR, née le 12/6/1815, Le Frout, La Roche-Maurice, décédée le 25/1/1874, Bretiez, St-Servais (à 58 ans).
    Mariée le 17/2/1838, La Roche-Maurice, avec Alain JEZEGOU, né le 6/3/1810, Penvern, St-Servais, cultivateur au Frout, conseiller municipal de La Roche.
  • François LE HIR, né le 11 avril 1817, Le Frout, La Roche-Maurice, décédé le 26 avril 1817, Le Frout, La Roche-Maurice.
  • Marie-Yvonne LE HIR, née le 11/4/1817, Le Frout, La Roche-Maurice, décédée le 30/1/1874, Rue du presbytère, Landivisiau (à 56 ans).
    Mariée le 17/2/1838, La Roche-Maurice, avec Jean JEZEGOU, né le 20/3/1815, Penvern, St-Servais, cultivateur, répartiteur.
  • Yves LE HIR, né le 7/2/1819, Le Frout, décédé le 17/2/1850, Moulin du Frout, La Roche-Maurice (à 31 ans), meunier.
    Marié le 12/3/1843, Loc-Eguiner-Ploudiry, avec Marie-Jeanne LE BRETON, née le 25/7/1819, Kerambellec, Plouneventer, décédée le 27/10/1852, Le Frout, La Roche-Maurice (à 33 ans), meunière, dont
    • Yves-Marie LE HIR, né le 10 décembre 1843, Moulin du Frout, La Roche-Maurice.
    • Jean-François LE HIR, né le 25 janvier 1845, Moulin du Frout, La Roche-Maurice.
    • Marie-Jeanne LE HIR, née le 23 mars 1846, Le Frout, La Roche-Maurice.
    • Herve LE HIR, né le 19/9/1847, Moulin du Frout, décédé le 23/3/1902, Bourg, La Roche-Maurice (à 54 ans), charpentier.
    • Guillaume Marie LE HIR, né le 9/8/1849, Moulin du Frout, décédé le 22/11/1849, Moulin du Frout (à 3 mois).
Recensement de La Roche en 1841 au Moulin du Frout :
Cren Catherine, veuve, meunière ; Le Hir Jean, garçon, meunier ; Le Hir Yves, garçon, meunier ; Le Hir Anne, fille, meunière ; Simon Pierre, garçon, garçon-meunier.
1841Catherine Cren, veuve,
ses deux fils :
Jean-Marie Le Hir
et Yves Le Hir
et sa fille Anne
1843Jean-Marie Le Hir
(le même)
et Jeanne Penguilly
1848Jean-Marie Le Hir
(le même)
et Michèle Le Fur
1843
1850
Yves Le Hir et Marie-Jeanne Le Breton
1863
1864
Michel Calvez et Marie-Françoise Le Hir
1851
1860
Jean François Marie Vezo
et Marie-Jeanne Le Breton
et Marie Guillemette Guenegan
Jean François Marie VEZO, né le 26/2/1814, Moulin de Kerragon, Plougar, décédé le 15/8/1871, Meshuel, St-Derrien (à 57 ans), meunier.
Marié le 12/5/1851, La Roche-Maurice, avec Marie-Jeanne LE BRETON, née le 25/7/1819, Kerambellec, Plouneventer, décédée le 27/10/1852, Le Frout, La Roche-Maurice (à 33 ans), meunière, dont
  • François Marie VEZO, né le 13/2/1852, Moulin du Frout, La Roche-maurice, décédé le 30/11/1873, Brest (à 21 ans), apprenti marin.
Marié le 11/2/1855, St-Servais, avec Marie Guillemette GUENEGAN, née le 11/7/1830, Richou Bras, St-Servais, décédée le 6/7/1900, Bourg, St-Servais (à 69 ans), dont
  • Jean-Marie VEZO, né le 21 janvier 1856, Moulin du Frout, La Roche-Maurice.
  • Marie-Jacquette VEZO, née le 25 janvier 1859, Moulin du Frout, La Roche-Maurice.
  • Marguerite VEZO, née le 15/5/1861, Moulin de Keraudy, Plouneventer, décédée le 1/5/1862, Moulin de Keraudy, Plouneventer (à 11 mois).
Recensements de La Roche au moulin du Frout :
1851 :
- Vezo Jean Marie, sa femme Le Breton Marie Jeanne et les enfants de celle-ci
- Elies Jean-Marie, 24 ans, garçon-meunier ; Pennvern Guillaume, 60 ans, garçon-meunier ; Herry Yves, 19 ans, garçon-meunier
- Le Gall Marie-Yvonne, 25 ans, domestique.
1856 :
- Vezo Jean-François et sa 2è femme + 2 jeunes enfants
- Le Ber Françoise, 19 ans, domestique ; Deroff Yves, marié, 47 ans, aide-meunier
1861Jean GuevelJean GUEVEL, né le 24 février 1798, Moulin de Kergaradec, Plouneour-Menez, décédé le 30 juin 1861, Moulin du Frout, La Roche-Maurice (à l'âge de 63 ans), meunier au moulin de Brézal.
Marié le 21 novembre 1825, Plouneventer, avec Marie-Catherine LE FUR, née le 2 février 1806, Pont-Christ, La Roche-Maurice, décédée le 9 novembre 1884, Pont-Christ, La Roche-Maurice (à l'âge de 78 ans), tisserande.

Recensement de La Roche en 1861 au moulin du Frout :
- Guevel Jean, sa femme Le Fur Catherine, et leurs enfants Guevel Françoise, Guevel Marie Josèphe, Guevel Pierre.
1864
1868
Barthélémy Le GallBarthélémy LE GALL, né le 28/3/1825, Pleyber-Christ, décédé le 1/1/1916, Lesveoc, St-Derrien (à 90 ans), meunier au moulin de Brézal, puis au moulin du Frout.
Marié le 22/11/1851, Plouneventer, avec Marguerite GUEVEL, née le 21/1/1829, Moulin de Brezal, Pont-Christ, décédée vers 1908, Pont-Christ (à l'âge de peut-être 79 ans), meunière, dont
  • 4 enfants nés au moulin de Brezal
  • Marie-Josèphe LE GALL, née le 3/2/1868, Moulin du Frout, La Roche-Maurice, décédée le 18/1/1894, Bourg, La Roche-Maurice (à 25 ans), aubergiste.
    Mariée le 19/5/1889, La Roche-Maurice, avec Jean-François DIVERRES, né le 11/1/1858, La Roche-Maurice.
Voir aussi l'affaire du moulin en 1864
1872
1879
Etienne Grall et Marie-Anne QuelennecEtienne GRALL, né le 14/2/1845, St-Servais, décédé le 22/5/1893, Landerneau (à 48 ans), cultivateur, journalier.
Marié le 22/7/1870, Bodilis, avec Marie-Anne QUELENNEC, née le 22/8/1837, Plouneventer, décédée le 17/1/1891, Landerneau (à 53 ans), journalière, dont
  • Anonyme GRALL, né le 10/4/1871, Kerelle, Bodilis, décédé le 10/4/1871, Kerelle, Bodilis.
  • Jean-Pierre GRALL, né le 13/9/1872, Moulin du Frout, La Roche-Maurice, décédé le 4/11/1947, Brest (à 75 ans).
  • Jeannie GRALL, née le 25/12/1873, Moulin du Frout, La Roche-Maurice.
  • Marie-Yvonne GRALL, née le 14/3/1875, Moulin du Frout, La Roche-Maurice.
  • Marie-Perrine GRALL, née le 18/10/1876, Moulin du Frout, décédée le 17/9/1878, Moulin du Frout (à 22 mois).
  • Marie-Yvonne GRALL, née le 9/1/1878, Moulin du Frout, La Roche-Maurice, décédée le 5/8/1953, Landerneau (à 75 ans).
  • Marguerite GRALL, née le 20/8/1879, Moulin du Frout, La Roche-Maurice.
  • Jean-François GRALL, né le 4/3/1881, Pont-Christ, décédé le 29/7/1882, Pont-Christ, La Roche-Maurice (à 16 mois).
Recensement de La Roche en 1872 au moulin du Frout :
Grall Etienne, sa femme et son beau-père, Quelennec Yves-Marie, 60 ans.
1880
1884
Yves Quellennec et Marie SaosYves QUELENNEC, né le 15/11/1844, Runpoulzic, Plouneventer, cultivateur.
Marié le 23/11/1879, Pencran, avec Marie SAOS, née le 2/3/1856, dont
  • Paul QUELENNEC, né le 27/1/1883, Le Frout, La Roche-Maurice.
Voir bail du 29/09/1880 par Clara Bazil à Yves Quelennec et Marie Saos, de Pencran.
1884
1892
Jean Tanguy et Françoise KerivenJean TANGUY, né le 4 décembre 1814, Mespaul, décédé le 18 décembre 1892, Moulin du Frout, La Roche-Maurice (à 78 ans).
Marié le 2 juillet 1847, Plouvorn, avec Françoise KERIVEN, née le 1er septembre 1829, Plouvorn, dont
  • Jeanne Françoise TANGUY, née le 31 janvier 1859, Lanforchet, Plouzevede.
Voir bail du 14/05/1884 par Albert Le Roux à Jean Tanguy et Françoise Kerivin, de Plouvorn
1892
1900
Consorts Tanguy
1900Joseph Piriou et Marie-Anne QuemeneurJoseph Marie PIRIOU, né le 7 avril 1866, Sizun, cultivateur.
Marié le 14 février 1892, Le Trehou, avec Marie Anne QUEMENEUR, née le 21 février 1870, Roslogan, Le Trehou, dont
  • Louis PIRIOU, né en 1893.
  • Jeanne Marie PIRIOU, née le 6 mars 1897, Penhoat, St-Servais, décédée le 2 novembre 1981, Landerneau (à 84 ans).
  • Jean François Marie PIRIOU, né le 1er février 1902, Le Frout, La Roche-Maurice, décédé le 5 mai 1952, Landerneau (à 50 ans).
  • Jeannie Louise Guillemette PIRIOU, née le 22/4/1907, Le Frout, La Roche-Maurice, décédée le 27/3/1987, Landerneau (à 79 ans).
    Mariée le 24 septembre 1934, Landerneau, avec Auguste François Marie GOULAOUIC.
Voir bail du 04/09/1900 par Albert Le Roux à Joseph Piriou et Marianne Quemeneur.
Présents sur le recensement de 1911, mais pas en 1921.
1921
1931
Auguste Corcuff et Angèle Diverres François DIVERRES, né le 6/8/1858, Keruzore, St-Servais.
Marié le 28/1/1882, St-Servais, avec Marie Jeanne Yvonne LEOST, née le 12/8/1853, Plouneventer, dont
  • Angèle DIVERRES, née en 1892, Plougar.
    Mariée avec Auguste CORCUFF, né en 1895, Tremaouezan, dont
    • Germaine CORCUFF, née en 1920, La Roche-Maurice.
    • Jean-François CORCUFF, né en 1923, La Roche-Maurice.
  • Yves DIVERRES, né en 1894, Plougar.
Recensements de La Roche au Frout :
- 1921 : Auguste Corcuff et Angèle Diverres, Germaine (fille) et Yves Diverres (beau-frère)
- 1926 : Auguste Corcuff et Angèle Diverres, Germaine (fille), Jean-François (fils, né en 1922) et François Diverres (beau-père)
- 1931 : Auguste Corcuff et Angèle Diverres, Germaine (fille), Jean-Louis (fils, né en 1922) et François Diverres (beau-père)
1936
1960 ?
Jacques Le Jeune et Francine Madec Jacques LE JEUNE, né le 21/12/1907, Quinquis, Bodilis, décédé en 1991, Guipavas (à 84 ans), agriculteur.
Marié le 29/4/1934, Lampaul-Guimiliau, avec Francine MADEC, née le 7/9/1907, Goasmoal, Loc-Eguiner-Ploudiry, décédée le 2/11/1982, Guipavas (à 75 ans), agricultrice.

 

Milin a' Frout
Milin a' Frout
*

 

Quand a-t-il été construit ? Bien que son nom ne soit pas indiqué sur le plan du cadastre de 1811, on aperçoit ce qui semble être une petite construction et un canal de fuite vers la rivère St-Jean. Il existait donc en 1811 ?

Son nom apparaît dans un compte-rendu d'une délibération du conseil municipal de La Roche datant du 2 novembre 1846 : sur la "Rivière St-Jean", "le petit moulin du Frout composé de deux tournants", "ce cours d'eau est très faible". Le moulin sur l'Elorn est également cité dans ce compte-rendu.

 

Par qui a-t-il été construit, peut-être par Hervé Le Hir comme l'autre moulin ? ou par son beau-père Jacques Cren ?

 

Qu'en reste-t-il aujourd'hui ? Pas grand-chose ! Ayant cessé son activité de moulin entre 1884 et 1900, la maison et dépendances continuèrent à être occupées comme exploitation agricole jusqu'aux années 1960 environ. Abandonnées ensuite, la végétation a pris le dessus.

 

 

 

La vue aérienne de Google Earth montre l'état des lieux aujourd'hui. En haut dans le coin droit, on voit distinctement la ligne de chemin de fer. Sur la gauche, puis en descendant vers le centre, on devine le chemin qui permet d'accéder aux ruines.

Pour les localiser, cliquer ICI.

Pour effacer le repère, cliquer LA.

 

Un bief amenait l'eau au moulin. En contrebas, la rivière St-Jean, bordée d'arbres sur sa rive droite, coule et serpente. Elle se dirige vers le ponceau, ménagé sous la voie de chemin de fer, avant de se jeter dans l'Elorn.

 

 

Le moulin sur l'Elorn

 

Il n'est pas indiqué sur le plan du cadastre de 1811. Le moulin a été construit en 1828 par Hervé Le Hir, le propriétaire à cette date du Frout Bras comme on l'a vu précédemment.
Il avait fait établir un rapport et un plan par M. Frimot, ingénieur des Ponts-et-Chaussées à Landerneau, en vue d'obtenir l'autorisation de créer son moulin à blé. Frimot adressa ces pièces à la préfecture le 29 août 1827, ainsi que la facture de 40 francs à Le Hir le 1er septembre. Un "acte du 31 mai 1828 donne au sieur Le Hir l'autorisation d'appuyer contre la prairie dite 'Foennec Bras' (*) le barrage du nouveau moulin du Frout". On peut donc penser que la construction commença cette année-là.
(*) Foennec Bras était la parcelle 1003 au bord de l'Elorn du côté de St-Servais (voir sur le plan) elle appartenait à cette époque à Jacques Riou, cultivateur à Kerfaven. Jacques Riou qui, deux ans plus tard, aura pour gendre Jean-Hervé Le Hir, fils d'Hervé.

Plus tard, un "acte du 22 octobre 1847 transmet à M. Guillaume Le Roux, la propriété dudit moulin".

 

Ces informations nous sont connues indirectement par une affaire qui commença le 11/4/1864. A cette date Jean-Hervé Le Hir se plaint à la préfecture du Finistère que le barrage du moulin crée du tort à sa prairie (la parcelle 1003) : "... un déversoir, alimentant le moulin du Frout appartenant à Mr Guillaume Le Roux, est établi de l'est à l'ouest en ligne droite de la rivière à l'endroit où elle décrit une courbe très prononcée. A la moindre crue des eaux, elles se frayent un passage à la jonction du barrage de sorte qu'il m'a été enlevé une surface de trois à quatre mètres de mon herbage. En conséquence, Monsieur le Préfet, pour obvier à cette dégradation entièrement à mon préjudice, je viens vous prier d'avoir la bonté d'ordonner le règlement des eaux".

 

Branle-bas à la préfecture avec le préfet et les ingénieurs des Ponts-et-Chaussées. Echange de courrier avec Guillaume Le Roux. Les pièces justifiant l'autorisation donnée pour l'établissement de ce moulin sont partiellement introuvables. Il faut donc établir un nouveau règlement d'eau.

Un nouveau règlement d'eau est fait le 12 janvier 1865. Un procès-verbal de récolement est rédigé le 6 août 1867, mais il constate que les mesures dictées par le règlement d'eau n'ont pas été appliquées. Le Roux est sommé de faire les travaux nécessaires dans les 6 mois, sinon "l'Administration se réserve, selon les circonstances, de prononcer la déchéance du permissionnaire ou de mettre son usine au chômage". Une mise en demeure est envoyé à l'usinier le 17/10/1867

Guillaume Le Roux s'est-il exécuté ? Sûrement car le moulin fonctionnera plus tard, voir les baux cités plus haut. Mais s'est-il arrêté de tourner de 1864 à 1867 ?

(sources principales : ADQ 7 S 27 - ADQ 54 S 18 - ADB 592 E DEPOT 37)
 

moulin Elorn

Plan dressé par l'ingénieur ordinaire A. Rousseau à Brest, le 12 novembre 1864 (ADQ 7 S 27)
Le sud est en haut.

moulin Elorn

Les lieux le 17/8/2010 : ce qui reste aujourd'hui de l'ancien moulin, un tas de pierres. La photo est prise en direction de Pont-Christ. De gauche à droite, devant les restes du moulin, les parcelles "499 Ar c'hoad du", "501 Foenneg moan", la partie qui était au sud du canal de dérivation avec le moulin au bout, "500 Foenneg Bihan" et l'Elorn.

 

Le Frout Bras

 

D'après le cadastre de 1811, le Frout Bras correspond à toutes les parcelles qui sont dans la boucle formée par la rivière St-Jean et l'Elorn, jusqu'au bord de Gorrequer et en remontant jusqu'au bord du plateau où se trouve Vali-Gozh et Vali-Nevez, en excluant bien sûr l'enclave du Frout Bihan (voir plus bas les 9 parcelles qui le constituent).

Les deux moulins du Frout ont donc été construits sur le Frout Bras.

 

Voici quelques familles du Frout Bras :

1 - Le Frout Bras sans précision  :
En gras les personnes qui y ont vécu.FERMER X
1782
1826
Jacques Cren
ép. d'Anne Le Moign
Jacques CREN, né le 19/7/1749, Fontaine Blanche, Ploudiry, décédé le 28/1/1826, Le Frout, La Roche-Maurice (à 76 ans), fabrique de Pont-Christ.
Marié le 9/2/1779, Pont-Christ, avec Anne LE MOIGN, née le 25/12/1756, Le Frout, baptisée à Pont-Christ, décédée le 23/10/1804, Le Frout (à 47 ans), dont
  • Catherine CREN, née le 13/6/1782, Le Frout, baptisée à Pont-Christ, décédée le 17/5/1855, Plouedern (à 72 ans).
    Mariée le 7/10/1801, La Roche-Maurice, avec Herve LE HIR, né vers 1760, Lanhouarneau, décédé le 23/3/1832, Le Frout (à 72 ans), meunier, dont
    • Jean-Jacques LE HIR, né le 26/8/1802, Le Frout, décédé le 10/9/1802, Le Frout.
    • Anne LE HIR, née le 10/1/1804, Le Frout, décédée le 22/5/1855, Quinquis Meur, Plouedern (à 51 ans).
    • Jacques LE HIR, né le 11/10/1805, Le Frout, décédé le 22/1/1841, Moulin de La Roche, La Roche-Maurice (à 35 ans), meunier au Moulin de La Roche.
      Marié le 11/2/1830, St-Servais, avec Catherine LE VENN, née le 16/7/1806, Richou Bras, St-Servais, dont
      • Marie-Jeanne LE HIR, née le 25/6/1831, Le Frout.
      • Jacques LE HIR, né le 25/11/1832, Le Frout, décédé le 30/7/1839, Moulin de La Roche, La Roche-Maurice (à 6 ans).
      • Jacques Marie LE HIR, né le 25/9/1834, Kerfaven, La Roche-Maurice.
      • François Marie LE HIR, né le 9/12/1835, Le Frout, décédé le 28/1/1839, Moulin de La Roche (à 3 ans).
      • Yves Marie LE HIR, né le 10/11/1837, Bas-Bourg, La Roche, décédé le 7/8/1839, Moulin de La Roche (à 20 mois).
      • Jean LE HIR.
      • Françoise LE HIR, née le 31/1/1840, Moulin de La Roche, La Roche-Maurice.
    • Françoise Marie Gabrielle LE HIR, née le 19/7/1807, Le Frout
      Mariée le 17/5/1831, La Roche-Maurice, avec François Louis CORNEC.
    • Jean-Herve LE HIR, né le 6/3/1809, Pont-Christ, décédé le 12/4/1868, Penhoat, St-Servais (à 59 ans), cultivateur, cabaretier.
      Marié le 13/2/1830, La Roche-Maurice, avec Marie-Yvonne RIOU, née le 14/12/1811, Kerfaven, La Roche-Maurice, décédée le 4/2/1891, Kerfaven, St-Servais (à 79 ans), cabaretière.
    • François LE HIR, né le 18/2/1811, Le Frout, décédé le 6/5/1813, Le Frout (à 2 ans).
    • Jean-Marie LE HIR, né le 27/4/1813, Le Frout, décédé le 23/6/1879, Bourg, La Roche-Maurice (à 66 ans), meunier au moulin du Frout, puis à Pen-ar-Fers.
    • Catherine LE HIR, née le 12/6/1815, Le Frout, décédée le 25/1/1874, Bretiez, St-Servais (à 58 ans).
      Mariée le 17/2/1838, La Roche-Maurice, avec Alain JEZEGOU, né le 6/3/1810, Penvern, St-Servais, décédé le 9/6/1880, Bretiez, St-Servais (à 70 ans), cultivateur, conseiller municipal de la Roche.
    • François LE HIR, né le 11/4/1817, Le Frout, décédé le 26/4/1817, Le Frout.
    • Marie-Yvonne LE HIR, née le 11/4/1817, Le Frout, décédée le 30/1/1874, Rue du presbytère, Landivisiau (à 56 ans).
      Mariée le 17/2/1838, La Roche-Maurice, avec Jean JEZEGOU, né le 20/3/1815, Penvern, St-Servais, cultivateur, répartiteur.
    • Yves LE HIR, né le 7/2/1819, Le Frout, décédé le 17/2/1850, Moulin du Frout, La Roche-Maurice (à l'âge de 31 ans), meunier au moulin du Frout.
      Marié le 12/3/1843, Loc-Eguiner-Ploudiry, avec Marie-Jeanne LE BRETON, née le 25/7/1819, Kerambellec, Plouneventer, décédée le 27/10/1852, Le Frout (à 33 ans), meunière.
1801
1832
Hervé Le Hir, ép. de Catherine Cren
2 - Maison et dépendances du côté de Pont-Christ  :
En gras les personnes qui y ont vécu.FERMER X
1838
1851
Alain Jezegou et
Catherine Le Hir
Alain JEZEGOU, né le 6/3/1810, Penvern, St-Servais, décédé le 9/6/1880, Bretiez, St-Servais (à 70 ans), cultivateur, conseiller municipal de la Roche.
Marié le 17/2/1838, La Roche-Maurice, avec Catherine LE HIR, née le 12/6/1815, Le Frout, décédée le 25/1/1874, Bretiez, St-Servais (à 58 ans) dont
  • Catherine JEZEGOU, née le 30/3/1839, Le Frout.
  • Jean-François Marie JEZEGOU, né le 15/11/1840, Le Frout Bras.
  • Jacques JEZEGOU, né le 25/4/1842, Le Frout Bras.
  • Jean-Marie JEZEGOU, né le 14/10/1843, Le Frout.
  • Yves JEZEGOU, né le 28/1/1845, Le Frout Bras.
  • Jean-Herve JEZEGOU, né le 21/4/1846, Le Frout Bras, décédé le 11/10/1846, Le Frout (à 5 mois).
  • Marie-Jeanne JEZEGOU, née le 15/5/1847, Le Frout.
  • Marie-Josèphe JEZEGOU, née le 29/5/1848, Le Frout, décédée le 16/1/1849, Le Frout (à 7 mois).
  • Louis Marie JEZEGOU, né le 17/8/1849, Le Frout Bras.
  • François-Marie JEZEGOU, né le 6/12/1850, Le Frout.
Recensements de La Roche :
1841 : Le Frout Bras : Alain Jezegou et Catherine Le Hir et leur famille
1846 : Le Frout : Alain Jezegou et Catherine Le Hir et leur famille
1851 : Le Frout Bras : Alain Jezegou et Catherine Le Hir et leur famille
1855
1865
Jean Le Menn et
Jeanne Pennec
Jean LE MENN, né le 9/2/1803, Le Trehou, décédé le 26/5/1865, Le Frout (à 62 ans).
Marié le 17/2/1829, La Martyre, avec Marie Jeanne PENNEC, née le 28/10/1799, Ploudiry, décédée le 23/4/1865, Le Frout Bras (à 65 ans), dont
  • Herve LE MENN, né le 30/11/1831, Spernot, La Martyre, meunier.
  • Marie-Françoise LE MENN, née le 1/7/1833, Spernot, La Martyre.
    Mariée le 28/1/1855, La Roche-Maurice, avec Olivier François Marie LE COZ, né le 20/4/1828, Ploudiry, décédé le 21/5/1870, Le Frout (à 42 ans), cultivateur, dont
    • Jean-Marie LE COZ, né le 16/11/1855, Le Frout Bras, décédé le 24/1/1862, Le Frout Bras (à 6 ans).
    • Jean-Joseph LE COZ, né le 29/6/1857, Le Frout Bras, décédé le 3/2/1862, Le Frout Bras (à 4 ans).
    • Marie-Jeanne LE COZ, née le 7/5/1859, Le Frout Bras, décédée le 28/1/1862, Le Frout Bras (à 2 ans).
    • Herve-Marie LE COZ, né le 8/5/1861, Le Frout Bras, décédé le 2/2/1862, Le Frout Bras (à 8 mois).
    • Marie-Anne LE COZ, née le 26/11/1862, Le Frout Bras, décédée le 25/9/1945, St-Renan (à 82 ans).
    • Joseph Marie LE COZ, né le 1/10/1864, Le Frout Bras.
    • Jean-Marie LE COZ, né le 30/5/1866, Le Frout Bras.
    • Jean-François Marie LE COZ, né le 31/1/1868, Le Frout Bras, décédé le 6/2/1868, Le Frout Bras.
    • Guillaume Marie LE COZ, né le 1/4/1869, Le Frout Bras.
    Mariée le 4/6/1871, La Roche-Maurice, avec Jean-Louis GOASDOUE, né le 30/8/1845, Irvillac, décédé le 14/6/1873, Hospice, Landerneau (à 27 ans), dont
    • Alain-Marie GOASDOUE, né le 27/4/1872, Le Frout Bras, décédé le 30/1/1873, Landerneau (à 9 mois).
  • Jean LE MENN, né le 16/5/1835, La Martyre, décédé le 14/4/1891, Pont-Christ (à 55 ans).
    Marié le 31/1/1864, Ploudiry, avec Marie Olive LE COZ, née le 31/8/1834, Ploudiry, décédée le 2/3/1885, Bourg, La Roche-Maurice (à 50 ans), dont
    • François Marie LE MENN, né le 4/8/1865, Le Frout, décédé le 1/12/1866, Pont-Christ (à 15 mois).
    • Anonyme LE MENN, né le 28/2/1868, Pont-Christ, décédé le 28/2/1868, Pont-Christ.
    • Olivier Marie LE MENN, né le 11/12/1869, Pont-Christ.
Recensements de La Roche, Le Frout Bras :
1856 : Jean Le Menn et Marie-Jeanne Pennec et la famille de leur gendre, Olivier Le Coz
1861 : Olivier le Coz et Marie-Françoise Le Menn, Jean Le Menn et Marie-Jeanne Pennec, Jean Le Menn et Marie-Olive Le Coz, et leur famille
1866 : Olivier Le Coz et Marie-Françoise Le Menn et leur famille, Hervé Le Menn, beau-frère
1872 : Jean-Louis Goasdoue et Marie-Françoise Le Menn et leur famille, Hervé Le Menn, frère de la femme
1855
1870
Olivier Le Coz et
Marie-Françoise Le Menn
1871
1872
Jean-Louis Goasdoue
et Marie-Françoise Le Menn
1864
1865
Jean Le Menn et
Marie-Olive Le Coz
1876
1881
Guillaume Le MeurGuillaume LE MEUR, né le 15/5/1808, La Martyre, décédé le 24/1/1881, Le Frout (à 72 ans).
Marié le 17/7/1843, La Roche-Maurice, avec Marie-Jeanne BESCOND, née le 20/4/1812, La Roche-Maurice, décédée le 8/12/1870, Penarun, La Roche-Maurice (à 58 ans), dont
  • Yves LE MEUR, né le 21/5/1844, Pennarun izella, La Roche-Maurice.
    Marié le 24/11/1878, La Roche-Maurice, avec Marie GALLIOU, née le 25/5/1860, Pont-Christ dont
    • Marie-Jeanne LE MEUR, née le 23/4/1880, Le Frout, décédée le 6/12/1964, Lambezellec (à 84 ans).
      Mariée le 5/2/1905, La Roche-Maurice, avec Jean TREVIEN, né le 19/2/1877, Plounevez-Lochrist, décédé le 21/3/1965, Brest (à 88 ans).
    • Jean-Marie LE MEUR, né le 21/1/1882, Le Frout.
      Marié le 5/2/1905, La Roche-Maurice, avec Marie TREVIEN, née le 8/3/1881, Plounevez-Lochrist.
    • Yves LE MEUR, né en 1882.
    • Marie-Josèphe LE MEUR, née le 11/8/1883, Le Frout, décédée le 26/7/1951, St-Marc, Brest (à 67 ans).
      Mariée le 5/2/1905, La Roche-Maurice, avec Guillaume Marie TREVIEN, né le 11/2/1879, Plounevez-Lochrist.
    • Guillaume LE MEUR, né le 5/6/1885, Le Frout, décédé le 25/6/1898, Le Frout (à 13 ans).
    • Françoise LE MEUR, née le 19/3/1887, Le Frout, décédée le 21/3/1899, Le Frout (à 12 ans).
    • François LE MEUR, né le 4/11/1888, Le Frout, décédé le 22/9/1899, Le Frout (à 10 ans).
    • Maria LE MEUR, née le 27/10/1891, Le Frout.
      Mariée le 25/12/1911, La Roche-Maurice, avec Guillaume Yves Marie ETESSE, né vers 1887, cheminot (poseur).
    • Jean-Pierre LE MEUR, né le 26/7/1894, Le Frout, La Roche-Maurice.
    • Marie-Perrine LE MEUR, née le 4/5/1896, Le Frout, décédée le 22/9/1899, Le Frout (à 3 ans).
    • Marie-Anastasie LE MEUR, née le 14/8/1902, Le Frout, décédée le 30/7/1954, Clichy-la-Garenne (à 51 ans).
  • Marguerite LE MEUR, née le 22/12/1846, La Roche-Maurice.
    Mariée le 24/11/1878, La Roche-Maurice, avec Jean-Marie QUELENNEC, né le 16/5/1861, Plouneventer, décédé le 4/10/1882, Le Frout (à 21 ans), dont
    • Marie Aline Yvonne QUELENNEC, née le 5/10/1881, Le Frout, décédée le 3/12/1949, Landerneau (à 68 ans).
Baux :
  • Signé le 13/10/1875 : bail du 29/9/1878 à 1887 à Guillaume Le Meur, veuf de Marie-Jeanne Bescont pour 650 F. par Léon Le Roux (Clara Bazil) chez Me Karuël de Merey à Lannilis
  • Signé le 19/12/1883 : bail du 29/9/1887 à 1896 à Yves Le Meur, époux de Marie Guillou et à Marguerite Le Meur, veuve de Jean-Marie Quelennec pour 650 F. par Albert Le Roux chez Louis Queinnec à Landivisiau
  • Signé les 11 et 17/11/1893 : bail du 29/9/1896 à 1905 à Yves Le Meur, époux de Marie Guillou et à Marguerite Le Meur, veuve de Jean-Marie Quelennec pour 500 F. par Albert Le Roux chez Jules Pierre à Landivisiau
Recensements de La Roche :
1876 : Le Frout Bras : Guillaume le Meur, veuf et sa famille
1881 : Le Frout : Yves Le Meur et Marie Galliou
1886 : Le Frout Bras : Yves Le Meur et Marie Galliou, et Marguerite, la soeur d'Yves.
1891 : Le Frout : Yves Le Meur et Marie Galliou, et Marguerite, veuve
1896 : Le Frout : Yves Le Meur et Marie Galliou, et Marguerite, veuve
1901 : Le Frout : Yves Le Meur et Marie Galliou
1906 : Le Frout : Yves Le Meur et Marie Galliou et leur belle-fille, Marie Trevien
1911 : Le Frout : Jean-Marie Le Meur et Marie Trevien, et Marie Galliou
1921 : Le Frout : Jean-Marie Le Meur et Marie Trevien, et Marie Galliou
1931 : Le Frout : Jean-Marie Le Meur et Marie Trevien
1881
1906
Yves Le Meur et
Marie Galliou
1881
1882
Jean-Marie Quellennec et
Marguerite Le Meur
1883
1896
Marguerite Le Meur
1911
1931
Jean-Marie Le Meur et
Marie Trevien
1936
1946Jean-Marie Léa et
Marie-Francine Plouguerné
Jean-Marie LEA, né le 14/8/1895, Pont Allen, Plouzevede, décédé le 28/5/1965, Plouedern (à 69 ans).
Mariè le 31/5/1921, Plouedern, avec Marie-Francine PLOUGUERNE, née le 9/2/1892, Guernevez, Plouedern, décédée le 10/9/1979, Plouedern (à 87 ans), dont
  • Marie LEA, née le 17/11/1923, Bodilis, décédée le 12/3/2001, Landerneau (à 77 ans), agricultrice.
    Mariée le 29/10/1946, La Roche-Maurice, avec Louis KEROUANTON, né le 21/2/1923, St-Vougay, décédé à Landivisiau, agriculteur.
  • et 3 autres filles.
1947Louis Kerouanton et Marie Léa
3 - Maison et dépendances du côté de Kerfaven  :
En gras les personnes qui y ont vécu.FERMER X
1838
1848
Jean Jezegou et Marie-Yvonne Le Hir Jean JEZEGOU, né le 20/3/1815, Penvern, St-Servais, cultivateur, répartiteur des impôts.
Marié le 17/2/1838, La Roche-Maurice, avec Marie-Yvonne LE HIR, née le 11/4/1817, Le Frout, décédée le 30/1/1874, Rue du presbytère, Landivisiau (à 56 ans), dont
  • Jean-Marie JEZEGOU, né le 4/9/1841, Le Frout.
Recensements de La Roche :
1841 : Le Frout Bras : Jean Jezegou et Marie-Yvonne Le Hir
1846 : Le Frout Bras : Jean Jezegou et Marie-Yvonne Le Hir
1851
1883
Hervé Cleach et
Marie-Anne Le Sanquer
Herve CLEACH, né le 30/1/1812, Pont-Christ, décédé le 15/4/1883, Le Frout (à 71 ans).
Marié le 19/6/1842, Le Trehou, avec Marie-Anne LE SANQUER, née le 24/3/1825, Le Trehou, dont
  • François Marie CLEACH, né le 4/11/1844, Treveur, Le Trehou, terrassier, laboureur journalier, cheminot (poseur).
    Marié le 27/11/1878, La Roche-Maurice, avec Anne-Marie LE MEUR, née le 4/10/1854, Pennarun, La Roche-Maurice, dont
    • Louis CLEACH, né vers 1880.
    • Yves CLEACH, né le 8/6/1881, Le Frout, La Roche-Maurice, cheminot.
      Marié le 13/2/1912, Ploudiry, avec Marie-Françoise TOULLEC, née le 23/1/1886, Ploudiry.
    • François CLEACH, né le 15/7/1883, Le Frout.
      Marié le 12/2/1912, St-Servais, avec Jeanne CORRE, née le 1/1/1888, Pencran.
    • Marie-Yvonne CLEACH, née le 3/4/1885, Le Frout, décédée le 24/9/1959, Brest (à 74 ans).
    • Aline CLEACH, née le 17/4/1887, Le Frout, décédée le 8/5/1971, Brest (à de 84 ans).
    • Marie-Louise CLEACH, née le 15/10/1889, Pont-Christ, décédée le 11/4/1975, Plougastel-Daoulas (à 85 ans).
    • Joseph CLEACH, né le 17/4/1893, Pont-Christ, décédé le 25/5/1972, La Roche-Maurice (à 79 ans).
      Marié le 18/11/1937, La Roche-Maurice, avec Joséphine PERAN, née le 25/3/1898, Bodilis.
    • Marie-Josèphe CLEACH, née le 27/2/1899, Pont-Christ, décédée le 18/11/1971, St-Marc, Brest (à 72 ans).
  • Louis CLEACH, né le 3/4/1847, Treveur, Le Trehou, décédé le 11/3/1851, Le Frout Bras (à 3 ans).
  • Marie-Françoise CLEACH, née le 2/5/1849, Brunoc, Le Trehou, décédée le 10/2/1851, Le Frout Bras (à 21 mois).
  • Laurent Marie CLEACH, né le 24/9/1852, Le Frout Bras, décédé le 27/11/1858, Le Frout Bras (à 6 ans).
  • Françoise Nicole CLEACH, née le 30/5/1855, Le Frout Bras, décédée le 3/12/1858, Le Frout Bras (à 3 ans).
  • Marie-Françoise CLEACH, née le 7/6/1857, Le Frout Bras, décédée le 4/3/1858, Le Frout Bras (à 8 mois).
  • Yves François Marie CLEACH, né le 25/12/1858, Le Frout Bras.
  • Michel CLEACH, né le 8/7/1861, Le Frout Bras.
    Marié le 21/11/1888, La Roche-Maurice, avec Françoise Marie MAUBIAN, née le 9/6/1855, La Roche-Maurice.
  • Marie-Françoise CLEACH, née le 4/9/1865, Le Frout Bras.
Baux :
  • 13/12/1872 : bail du 29/9/1877 à 1886 à Herve Cleach et Marie-Anne Sanquer pour 450 F. par Léon Le Roux (Clara Bazil) chez Me Gabriel Larreur à Plouguerneau
  • 17/11/1885 : bail du 29/9/1886 à 1895 à François Cleach et Marie Le Meur et Michel Cleac'h pour 450 F. par Albert Le Roux chez Louis Queinnec à Landivisiau
Recensements de La Roche :
1851 : Le Frout Bras : Herve Cleach et Marie-Anne Sanquer
1856 : Le Frout Bras : Herve Cleach et Marie-Anne Sanquer
1861 : Le Frout Bras : Herve Cleach et Marie-Anne Sanquer
1866 : Le Frout Bras : Herve Cleach et Marie-Anne Sanquer
1872 : Le Frout Bras : Herve Cleach et Marie-Anne Sanquer
1876 : Le Frout Bras : Herve Cleach et Marie-Anne Sanquer
1881 : Le Frout Bras : Herve Cleach et Marie-Anne Sanquer ; François Cleach, fils d'Hervé, et Marie-Anne Le Meur, fille du voisin
1886 : Le Frout Bras : Marie-Anne Sanquer ; François Cleach et Marie-Anne Le Meur
1878-1886François Cleach et
Anne-Marie Le Meur
1876
1885
Michel Cleach
1888
1906
Gabriel Ulvoas et Marguerite Le RouxGabriel ULVOAS, né vers 1827.
Marié le 23/6/1865, Plouneventer, avec Marguerite LE ROUX, née le 22/5/1831, Plouneventer, décédée le 28/5/1916, Creac'h-Miloc, Plouneventer (à 85 ans), dont
  • Marie-Jeanne ULVOAS, née le 15/9/1866, Kergroas, Plouneventer.
  • Olivier ULVOAS, né le 1/2/1870, Kergroas, Plouneventer.
    Marié le 13/1/1901, Plouneventer, avec Marie-Jeanne HIMILY, née le 5/5/1876, Plouneventer, dont
    • Marie-Yvonne ULVOAS, née le 25/11/1901, Le Frout.
      Mariée le 24/1/1925, St-Servais, avec François Marie VOURCH, né le 23/6/1893, Plouneventer.
    • Marie-Louise François Gabrielle ULVOAS, née le 27/7/1904, Le Frout, décédée le 8/7/1989, St-Servais (à 84 ans).
    • Olivier Jean François ULVOAS, né le 8/12/1906, Moulin de Kerivin, St-Servais, décédé le 26/11/1908, Kerivin, St-Servais (à 23 mois).
    • Yves Marie ULVOAS, né le 27/1/1909, Kerivin, St-Servais, décédé le 21/6/1989, Landerneau (à 80 ans).
    • François Marie ULVOAS, né le 29/3/1911, Kerivin, St-Servais, décédé le 20/11/1970, St-Servais (à 59 ans).
    • Marie-Thérèse ULVOAS, née le 9/1/1913, Kerivin, St-Servais, décédée le 26/10/1913, Kerivin, St-Servais (à 9 mois).
  • Marie-Anne ULVOAS, née le 12/9/1873, Kergroas, Plouneventer.
Baux :
  • 19/9/1888 : bail du 29/9/1888 à 1897 à Gabriel Ulvoas et Marguerite Le Roux pour 450 F. par Albert Le Roux chez Louis Queinnec à Landivisiau
  • 24/4/1895 : bail du 29/9/1897 à 1906 à Gabriel Ulvoas et Marguerite Le Roux pour 430 F. par Albert Le Roux chez Louis Queinnec à Landivisiau
Recensements de La Roche :
1891 : Le Frout Bras : Gabriel Ulvoas et Marguerite Le Roux
1896 : Le Frout : Gabriel Ulvoas et Marguerite Le Roux
1901 : Le Frout : Gabriel Ulvoas et Marguerite Le Roux
1906 : Le Frout : Olivier Ulvoas et Marie-Jeanne Himily
1901
1906
Olivier Ulvoas et Marie-Jeanne Himily
1911Yves Rozec et Isabelle Cornec Yves ROZEC, né en 1865, St-Derrien.
Marié le 4/2/1893, St-Servais, avec Isabelle CORNEC, née le 18/6/1871, St-Servais, dont
  • François ROZEC, né en 1894, St-Derrien.
  • Joseph ROZEC, né en 1895, St-Derrien.
  • Louise ROZEC, née en 1897, St-Derrien.
  • Yves ROZEC, né le 21/7/1899, Clezever, St-Derrien, décédé le 23/2/1934, Les Plants, Plouneventer (à 34 ans).
    Marié le 26/4/1925, Plouneventer, avec Marie-Françoise BODENNEC, née le 1/11/1905, Botcornou, Plouneventer, décédée le 4/10/1995, Landerneau (à 89 ans), dont
    • Un enfant né en 1930 au Frout
  • Anne-Marie ROZEC, née en 1901, St-Derrien.
  • Félicité ROZEC, née en 1902, St-Derrien.
  • Jeannie Marie Françoise ROZEC, née en 1902, Clezever, St-Derrien, décédée le 26/6/1902, Clezever, St-Derrien.
  • Jean-Louis ROZEC, né en 1903, St-Derrien.
  • Marie-Jeanne ROZEC, née en 1907, St-Derrien.
  • Marie ROZEC, née en 1908, St-Derrien.
  • Pauline ROZEC, née en 1910, La Roche-Maurice.
Recensements de La Roche :
1911 : Le Frout : Yves Rozec et Isabelle Cornec
1921 : Le Frout : Yves Rozec et Isabelle Cornec
1926 : Le Frout : Yves Rozec et Isabelle Cornec
1931 : Le Frout : Yves Rozec, fils, et Marie Bodennec
1925
1931
Yves Rozec, fils, et
Marie-Françoise Bodennec
1936Pierre Cariou et Francine Bodennec Jean-Marie BODENNEC.
Marié le 9/2/1882, Plouneventer, avec Marie-Yvonne MANACH, née le 26/9/1859, Kersaliou, Plougourvest, décédée le 28/3/1952, Plouneventer (à 92 ans), dont
  • Francine BODENNEC, née le 23/5/1899, Botcornou, Plouneventer, décédée le 7/5/1989, Brest (à 89 ans).
    Mariée le 11/7/1920, Plouneventer, avec Pierre CARIOU, né le 21/11/1890, Bourlogot, Plouneventer, décédé le 7/8/1944, Plouneventer (à 53 ans), dont
    • Joseph CARIOU, né en 1923, Plouneventer.
    • Jean CARIOU, né en 1924, Plouneventer.
    • Madeleine CARIOU, née en 1928, Plouneventer.
  • Marie Françoise BODENNEC, née le 1/11/1905, Botcornou, Plouneventer, décédée le 4/10/1995, Landerneau (à 89 ans).
    Mariée le 26/4/1925, Plouneventer, avec Yves ROZEC, né le 21/7/1899, Clezever, St-Derrien, décédé le 23/2/1934, Les Plants, Plouneventer (à 34 ans), dont
    • Un enfant né en 1930 au Frout.
Recensement de La Roche :
1936 : Le Frout : Pierre Cariou et Francine Bodennec, et belle-mère, veuve, Marie-Yvonne Bodennec.
1945Auguste Le Borgne et
Marie-Perrine Croguennec
Auguste LE BORGNE, né le 25/2/1904, Coz Feunteun, St-Servais, décédé le 5/2/1946, La Roche-Maurice (à 41 ans).
Marié le 27/11/1934, Bodilis, avec Marie Perrine CROGUENNEC, née le 4/6/1901, Leslouc'h, Trezelide, décédée le 23/2/1982, Landerneau (à 80 ans).

Recensement de La Roche :
1946 : Le Frout : Marie Croguennec, veuve, et ses enfants Le Borgne + son beau-frère Joseph et son neveu, Edmond, qui épousera la fille de son voisin.
1960 ?
19xx
Jacques Le Jeune et Francine Madec Jacques LE JEUNE, né le 21/12/1907, Quinquis, Bodilis, décédé en 1991, Guipavas (à 84 ans), agriculteur.
Marié le 29/4/1934, Lampaul-Guimiliau, avec Francine MADEC, née le 7/9/1907, Goasmoal, Loc-Eguiner-Ploudiry, décédée le 2/11/1982, Guipavas (à 75 ans), agricultrice.

On a pu démontrer assez clairement que depuis le 2è quart du 19è siècle, au moins, et jusqu'au 3è quart du 20è, les terres du Frout étaient exploitées par deux familles qui habitaient dans deux corps de ferme séparés. Quelques baux, signés aux alentours de 1875, nous renseignent sur les bâtiments et la répartition des parcelles loués aux fermiers.

 

Le corps de ferme du côté de Pont-Christ (bail de 1875) :
- la ferme consistant en maison et autres édifices couverts en glé, et toutes les terres en dépendant,
- 487 Logements, dépendances, puits, etc 488
- 475 et 477 Foennoc ar besqueterez,
- 482 Parc an ty, 483 Ar prat, 491 Jardin corn, 489 et 492 Deux jardins, 496 Parc bras var e ben, 539 Goarem pella, 541 Goarem pella, 743 Parc nevez tosta, 746 Parc nevez, 748 Goarem pella, 749 Goarem pella, 808 Parc bras d'ar gorre, 809 Parc traoñ doun, 810 Parc ar roc'h toul, 811 Roc'h toul, 478 Parc ar vern, 494 Crois Marret, 495 Parc an ini voan, 724 Parc Peraleguen, 727 et 728 Deux courtils, plus une pièce de terre dite Prat ar foennoc ledan.

 

Le corps de ferme du côté de Kerfaven (baux de 1872 et 1885) :

Le bail de 1872 en fait une description générale :
- une ferme consistant en maison manale,
- une longère de bâtiments joignant ladite maison et composée d'une chambre sur terre et de trois crèches, écuries, crèche à porcs,
- deux granges sur l'aire, le tout couvert en glè,
- issues, aire à battre, courtil à paille, 13 champs terre labourable, quelques-uns d'entre eux coupés par la ligne de chemin de fer, une prairie, un petit marais, un bois taillis et une garenne dite "Goarem ar Roc'h ven".

Le bail de 1885 donne des précisions sur les parcelles :
- une ferme consistant en logements, terres chaudes et froides, prés, prairies, taillis, pâture sous les n° 721, 722, 479, 480, 481, 493, 485, 484, 537, 747, 744, 818, 817, 814, 742, 740, 739, 734, 745, 533, 540, 538, 815 en partie, 816, 812, 813, 536, 720, 499, 741, 723.

 

 

 

Le Frout Bihan

 

Frout Bihan
*
*
*
*
*
*
*
*
*

 

Je n'ai pas trouvé beaucoup de mentions dans les archives faisant référence au Frout Bihan, la plus lointaine remonte à 1811. Antérieurement, je n'ai pas vu de distinction, le village était appelé Le Frout sans disctinction de "petit" ou de "grand". Faut-il déduire que le Frout Bihan a été créé au début du 19è siècle ?

Voici quelques familles du Frout Bihan (pour le détail, cliquer sur le petit livre vert  ) :

- Jean Jestin et Jeanne Le Guen
- Guy Quillien et Marie-Jeanne Allain
- Pierre Abily et Marguerite Le Bihan.
En gras les personnes qui y ont vécu.FERMER X
1828
1841
Jean Jestin et
Jeanne Le Guen
Jean JESTIN, né le 18/4/1786, Kerdonnarz, Plouneventer, baptisé à Pont-Christ, décédé le 17/11/1842, Ty Brit, Ploudiry (à 56 ans), journalier, charbonnier, garçon papetier.
Marié le 2/11/1808, Plouedern, avec Jeanne LE GUEN, née le 21/5/1791, Ploudiry, décédée le 25/7/1866, Ploudiry (à 75 ans), dont
  • Angélique JESTIN, née le 2/1/1811, La Villeneuve, Plouedern, décédée le 18/3/1852, Pont-Christ (à 41 ans).
    Mariée le 30/1/1837, Pencran, avec Urbain François KERLANN, né le 6/8/1812, Pencran, dont
    • Marie Augustine KERLANN, née le 7/1/1838, Le Frout, décédée le 8/7/1844, Pont-Christ (à 6 ans).
    • Marie-Jeanne KERLANN, née le 19/4/1839, Le Frout Bihan, La Roche-Maurice, décédée le 18/7/1844, Pont-Christ (à 5 ans).
    • Marie-Françoise KERLANN, née le 6/2/1841, Pont-Christ, décédée le 6/7/1844, Pont-Christ (à 3 ans).
    • 3 autres enfants nés à Pont-Christ.
  • Marie-Isabelle JESTIN, née le 26/12/1812, La Villeneuve, Plouedern, décédée le 19/4/1813, La Villeneuve, Plouedern (à 3 mois).
  • Jean-Marie JESTIN, né le 22/2/1814, La Villeneuve, Plouedern.
  • Pierre Marie JESTIN, né le 23/1/1816, La Villeneuve, Plouedern.
  • Françoise Ursule JESTIN, née le 19/9/1817, La Villeneuve, Plouedern, décédée le 1/11/1836, Le Frout Bihan (à 19 ans).
  • Elisabeth JESTIN, née en novembre 1819, Bas-Bourg, La Roche-Maurice, décédée le 15/1/1820, Bas-Bourg, La Roche-Maurice (à 2 mois).
  • Claude JESTIN, né le 13/8/1821, Plouedern.
  • Jeanne JESTIN, née le 17/3/1824, Plouedern.
  • Constant Marie JESTIN, né le 28/1/1826, Plouedern, décédé le 25/8/1851, Mont St-Michel (Manche) (à 25 ans).
  • Anonyme JESTIN, née le 23/2/1828, Le Frout Bihan, décédée le 23/2/1828, Le Frout Bihan.
  • Goulven Marie JESTIN, né le 19/11/1831, Le Frout Bihan, décédé le 29/12/1853, Le Palais, Belle-Ile-en-Mer (56) (à 22 ans), fusilier.
Recensements de La Roche : en 1846 : rien ; 1841 : Jean Gestin et Jeanne Le Guen + 2 enfants.
1848
1851
Guy Quillien et
Marie-Jeanne Allain
Guy QUILLIEN, né le 25/11/1805, Bodilis, décédé le 6/12/1883, Landerneau (à 78 ans), tailleur.
Marié le 11/11/1833, Plouvorn, avec Marie-Jeanne ALLAIN, née le 1/7/1803, Plougar, décédée le 19/2/1874, Bodilis (à 70 ans), couturière, dont
  • Yves-Marie QUILLIEN, né le 28/2/1835, Keruzore, St-Servais.
  • Marie-Anne QUILLIEN, née le 9/3/1838, Keruzore, St-Servais, décédée le 1/2/1848, Le Frout Bihan (à 9 ans).
  • Marie QUILLIEN, née le 10/7/1840, Keroualar, St-Servais.
  • Françoise QUILLIEN, née le 22/4/1843, Keroualar Bihan, St-Servais.
    Mariée le 9/8/1883, Landerneau, avec Louis Isidore GADOIS, né le 19/1/1828, Joué du Bois (Orne), marteleur, forgeron à La Fonderie de Brezal, dont
    • Louis Edouard GADOIS, né le 9/11/1884, Brezal, Plouneventer.
  • Yves QUILLIEN, né le 23/4/1846, Kerhuel, Bodilis.
Recensements de La Roche : en 1846 : rien ; 1851 : Guy Quillien et Marie-Jeanne Allain + 3 enfants.
1851
1876
Pierre Abily et
Marguerite Le Bihan
Jean LE BIHAN. Marié avec Marie-Jeanne LABOUS, dont
  • Marguerite LE BIHAN, née vers 1819, Bodilis, décédée le 10/2/1881, Pont-Christ (à peut-être 62 ans).
    Mariée le 13/2/1851, Bodilis, avec Pierre ABILY, né le 11/2/1826, Moulin de Penvern, St-Servais, décédé le 15/5/1888, La Roche-Maurice (à 62 ans), journalier, cultivateur dont
    • Marie Jeanne ABILY, née le 14/12/1851, Le Frout Bihan, décédée le 1/4/1859, Le Frout Bihan (à 7 ans).
    • Marie Yvonne ABILY, née le 15/2/1857, Le Frout Bihan, décédée le 26/3/1947, Brest (à 90 ans).
      Mariée le 27/1/1878, La Roche-Maurice, avec Jean François Marie ELLEOUET, né le 27/11/1854, La Roche-Maurice, dont
      • Marguerite ELLEOUET, née le 17/1/1879, Le Pontois, la Roche-Maurice.
    • Marie Michelle ABILY, née le 2/11/1859, Le Frout Bihan.
      Mariée le 20/11/1883, La Roche-Maurice, avec François Guillaume MAZEAS, né le 16/9/1860, La Roche-Maurice.
  • Marie-Jeanne LE BIHAN, née vers 1830.
Recensements de La Roche :
1876 : Pierre Abily et Marguerite Le Bihan, et leur fille Marie
1872 : Pierre Abily et Marguerite Le Bihan, et 2 filles
1866 : idem
1861 : idem
1856 : idem + la soeur de la femme, Marie-Jeanne Le Bihan (26 ans), et un enfant en nourrice, Jérôme Vaillant (3 ans)

 

Le pont du Frout

 

Depuis la construction du chemin de fer, le pont du Frout enjambe la tranchée où passe la voie ferrée, pour relier l'endroit où se trouvait la ferme du Frout Bihan, aujourd'hui disparue, à la ferme du Frout Bras.

"Sur la commune de La Roche-Maurice, traversée par la voie ferrée Paris-Brest, l'arrivée du train a nécessité comme ailleurs, quelques constructions modestes. L'atelier de La Roche est attribué au sieur Grand'homme par adjudication du 16 mars 1860. Pour le pont du Frout Bras, le matériau utilisé est le granite de Plounéour-Ménez, d'une teinte gris bleuté, tandis que ceux du Clos Neuf et du passage à niveau de Pont-Christ sont bâtis en kersanton." in De la vapeur au TGV dans le pays de Landerneau.

Et c'est vrai que ces ponts construits en granite avaient une élégance remarquable, avec une voûte très esthétique.

 

pierre du pont du FroutL'électrification a entraîné la destruction d'un certain nombre de ponts sur la voie, trop surbaissés pour le passage des caténaires, nous privant ainsi, définitivement, de ce magnifique pont du Frout, remplacé par un ouvrage en béton, tout ce qu'il y a de plus carré, sans originalité.

Certaines pierres du vieux pont ont été récupérées et ont servi à délimiter la route qui passe sur la digue de Brezal. Elles ont ainsi permis d'accroître la sécurité de la circulation automobile.

 

Le maître d'oeuvre de cette récupération fut Arsène Heliez du moulin de Brezal, voici comment il raconte cette aventure :

"C'est moi qui ai acheté (*) les pierres à la S.N.C.F. Il a fallu prendre deux camions de 15 tonnes à Landivisiau et les amener par train au Frout (les pierres prendront ensuite le chemin du retour en camion et seront facturées).

La veille, les ouvriers du chantier avaient enlevé les bordures du parapet du pont et préparé les trous de minage.

Pour la démolition, la S.N.C.F. avait supprimé un train de marchandise le matin afin de laisser du temps pour les opérations. Il fallait préparer le terrain avec deux gros chargeurs, un de chez Lagadec et un de chez Liziard. Après avoir ramassé les bordures, ils ont mis des couvertures sur les rails, au pied du pont. Grâce aux bulldozers, un trou énorme a été creusé pour enfouir les gravats après l'explosion. Puis les bulls ont été postés, un de chaque côté du pont prêts à intervenir, moteur arrêté. J'ai demandé l'autorisation de pouvoir monter dans celui qui était du côté de Kerfaven, autorisation accordée, puis au coup de trompette, je filme tout ça et l'explosion. Une fois la fumée de l'explosion dissipée, je suis descendu pour que l'engin intervienne.

C'est là que tout s'est compliqué. Impossible de démarrer : branle-bas de combat de la S.N.C.F, une trentaine de personnes autour du bull et pas de mécano en vue, ça criait de tous les bords car le train suivant n'avait pas été déprogrammé, le boulot devait être fait très vite, le chauffeur en perdait la tête.

Au bout de 30 minutes qui ont paru longues pour les chefs, je suis arrivé près du chauffeur et je lui ai dit gentillement d'insister sur le démarreur. Au bout de quelques instants, il a démarré (prise d'air dans le circuit !). Les responsables m'ont demandé dans quel garage je travaillais, ils n'ont pas trop compris ma réponse. Elle leur a, sûrement, paru trop étonnante !

Les bulls, entrés en action, ont poussé les gravats dans le trou. Les ouvriers ont enlevé les couvertures de protection et le train est passé à l'heure".
Cela se passait environ 6 mois à 1 an avant la mise en service de la ligne électrique, donc probablement vers fin 1988.

 

(*) Et oui, rien n'est gratuit quand il s'agit de l'administration, et même pas des pierres qui étaient devenues inutiles pour elle, des pierres dont certaines ont été enterrées dans le grand trou qui avait été creusé pour recevoir les gravats (NDLR).

 

Un lecteur aurait-il en sa possession une photo de cet ancien pont du Frout ?
Si oui, elle permettait d'enrichir ce chapitre et de faire le bonheur de nos amis des environs de Pont-Christ.

 

Le Frout

 

Ce paragraphe décrira l'histoire du Frout quand la distinction du Frout Bras et du Frout Bihan n'existait pas, c'est-à-dire sous l'ancien régime. Nous y inclurons en plus des seigneurs de Brezal, les propriétaires partiels, notamment les fabriques des paroisses voisines ; les familles qui y habitaient... etc.

 

... ce paragraphe est en cours de rédaction ... (A SUIVRE)
 
 

Voici déjà les familles de Jean Madec et de Louis Chapalain, figures remarquables du Frout (voir chapitre suivant).
 

Jean MADEC, né vers 1654, décédé le 18/3/1704, enterré le 19/3/1704, en l'église de Pont-Christ (à 50 ans), marchand.
Marié avec Marguerite LORLEACH, décédé le 1/10/1711, Le Frout, Pont-Christ, enterrée le 2/10/1711, en l'église de Pont-Christ, dont
Yves CHAPALAIN. Marié le 14/2/1678, Pont-Christ, avec Françoise URVOAS, née vers 1648, décédée le 24/2/1717, Le Frout, enterrée à Pont-Christ (à 69 ans environ), dont

 

Les personnes remarquables du Frout

 

 

Sources principales des informations

 


ADB = Archives Départementales du Finistère à Brest
ADQ = Archives Départementales du Finistère à Quimper
AML = Archives Municipales de Landerneau
 


logo André Croguennec
 A. Croguennec - Page créée le 7/10/2014, màj le 1/2/2015.