blason de Brezal

Possessions des seigneurs de Brezal

accueil

S O M M A I R E

 

Introduction

 

Les châtelains de Brezal étaient de puissants seigneurs qui possèdaient des terres et des biens, non seulement autour de leur château ancestral, mais aussi très au-delà, comme on va le voir ici. L'extension de leurs possessions est due, avant tout, aux acquisitions induites par les mariages, mais aussi aux achats effectués. Inversement, bien sûr, les legs et les ventes venaient réduire leurs domaines.

Il serait difficile d'inventorier précisément toutes ces possessions aux cours des siècles. Nous allons donc, d'abord, nous focaliser principalement sur celles de marquis Joseph de Brezal au début du XVIIIè.

 

Au temps du marquis Joseph de Brezal (1665-1734)

 

Les titres, portés par le marquis et ses soeurs et se référant à la terre, permettent déjà d'avoir une petite idée des domaines concernés.
 

Enfants de Guy de Brezal et de Suzanne de Pentrez
Thomase de Brezal 1650 ca - 1729Dame de Rosnivinen
Anne de Brezal1685 ca - 1727 Dame de Belizal
Suzanne de BrezalDame de Roc'hfily
Mathurine de Brezal+ 1711Dame de Coatelant
Joseph de Brezal1665 ca - 1734Chevalier Seigneur dudit lieu, Coatelant, Belizal, Trefilis, Rosnivinen, Goasmoal, Kerfaven, Trebrit, Les Salles, La Salle de Coattivy (ou Les Salles Coetivy), Roc'hfily, K/vinisur, Rostellec, Pentrez, La Ville aux Oiseaux, etc...

Remarque : chaque fois que le marquis est cité dans un acte officiel son nom est accompagné de la liste très partielle de ses titres se terminant par la mention "etc". La compilation de plusieurs listes a permis l'inventaire ci-dessus.
On trouvera une autre liste limitée, élaborée par Pol Potier de Courcy, au chapitre Armorial et Nobiliaire de Brezal.  
La fille de Joseph de Brezal et de Françoise de Marnière
Marie Angélique Bonnaventure Julienne de Brezal Propriétaire des fiefs et seigneuries de Brezal, Trebrit, Coatellant, Rochfilly, Rosnivinen, Pentrez, K/faven & autres

 

A - Le domaine de Brezal

 

A l'intérieur d'une seigneurie, qu'elle soit grande, moyenne ou petite, la terre est divisée en trois zones : le château avec sa réserve, le domaine et le fief  .
Cf Mikaël Le Gouareguer dans Le Lien n° 86.

Yves Lulzac, dans sa "Chronique oubliée des manoirs bretons", a une définition légèrement différente :
  1. Les dépendances immédiates du manoir étaient généralement exploitées en faire-valoir direct.
  2. La réserve était constituée des maisons et terres souvent proches du manoir et soumises à la location.
  3. Le fief : les autres héritages (maisons et terres) tenus à charge de foi, hommage et autres obligations envers un seigneur suzerain.
Cette chronique comporte 5 tomes, mais ne décrit pas le manoir de Brezal, elle a pour objet essentiellement les manoirs du Bas-Léon. Fermer X
  1. Le château, qui n'est parfois qu'un simple manoir, est le siège du pouvoir seigneurial. Autour de ce centre de gravité, quelques terres parfois encloses constituent la réserve. Ces dépendances immédiates du manoir sont généralement exploitées en faire-valoir direct.
  2. Le domaine est l'ensemble des terres, métairies et autres exploitations que le propriétaire loue à ferme ou à domaine congéable. Le bail à ferme domine dans le Léon, tandis que le bail à domaine congéable est quasiment exclusif dans le Trégor.
  3. Le fief : Dans le fief, le seigneur n'est plus entièrement maître des lieux. La propriété théorique lui appartient toujours et est symbolisée par le paiement d'une chef-rente et de divers droits seigneuriaux, par la dépendance envers son moulin et envers sa justice. A l'intérieur du fief on peut trouver d'autres seigneuries inférieures, ou vassales.

1 - Le château de Brezal et sa réserve :

Les dépendances exploitées en faire-valoir direct étaient très peu importantes du temps de Joseph de Brezal, d'autant que le marquis et la marquise avaient quitté le château pour s'installer à Paris.

Cependant, ils avaient confié la gestion de leurs domaines à un régisseur. Il y en eut plusieurs qui se succédèrent à Brezal : Corentin de Carné de Kerdaniel puis Jacques de Coetnempren  . Et plus tard, René Corentin Alain de Penanrue de Landivisiau prit la suite. En plus de la réserve, ils s'occupaient de l'ensemble des domaines du marquis, excepté celui de La Ville-aux-Oiseaux, qui du fait de son éloignement était confié à une autre personne.

Le remplacement de Corentin de Carné de Kerdaniel par Jacques de Coetnempren fut l'occasion d'une brouille entre l'ancien régisseur et les seigneurs de Brezal. C'est ce qu'on devine à la lecture de cette lettre de la marquise au sieur de Kerdaniel, écrite à Paris en 1703 (source ADB 1 E 1199) :
 

"... Et à l'égard de procès (1) ne croyez pas que monsieur de Brezal et moy soyons capables de vous en faire. Il faudroit que ce fut vous qui nous en fassiez si nous en avons ensemble, mais je compte que nous n'en aurons jamais et que vous serez toujours comptant (sic) de nous comme je ne doute pas que nous le serons de vous. Tous les discours, que vous me marquez qu'on fait, sont bien éloignés de ce que nous pensons de vous et de votre caractère.

Si j'avais cru que madame de K/daniel et vous eussiez voulu rester toujours à Brezal, je n'eus jamais pensé à en mettre d'autre estant très contente de vous, mais la mauvaise santé de Madame de K/daniel m'a fait croire que vous seriez bien aise de n'avoir plus cet embarras et c'est ce qui m'a fait prende le party de donner ma ferme à d'autre. Je vous prie, Monsieur, de ne point donner d'attention au mauvais discours que l'on tient. Il ne vient point de nous et nous ne songeons qu'à vous marquer que nous aurons toujours toute la considération pour vous que vous méritez. Nous sommes trop proches parents et amis pour que nous ne soyons pas toujours amis et c'est sur ce pied que je compte que nous vivrons bien ensemble. Je vous prie ne quittez point Brezal que je ny sois et les cleffs des archives, je vous prie de les garder jusqu'à mon arrivée que nous pouvons finir nos comptes ensemble, et je vous prie de vouloir bien vivre avecq monsieur de K/saint et je compte qu'il vivra de mesme avecq vous. Il serait triste pour moy de vous voir brouillés sur le mauvais discours que l'on vous fait qui, quand vous y ferez réflexion, sont au-dessous de l'un et de l'autre.

Je vous supplie, Monsieur, de me faire l'amitié que je vous demande en m'envoyant 4.000 livres qu'on veut bien vous prester, je vous promest de vous donner toutes les suretés que vous demanderez et un billet de Monsieur de Brezal tel que vous pouvez souhaiter, mais je vous demande de ne pas refuser et de me les envoyer le plutôt qu'il se pourra car en un mot je ne puis partir de ce pais que je nay cette somme. N'ayant pas un sol. (2)

J'écris à Monsieur de K/saint que je veux que vous receviez les r??? jusqu'à ce que je ne sois chez moy et qu'il nayt à y porter aucun obstacle. Mes compliments je vous prie à Madame de K/daniel, je suis bien fâchée si je ne la trouve pas à Brezal quand jy arriveray mais en ce cas je la prie de my venir voir et dy passer tout le temps que ses affaires luy permettront, c'est de quoy je vous supplie aussy bien que de croire que je suis très parfaitement, Monsieur, votre très humble et obéissante servante : la marquise de Brezal à Paris le 7è avril 1703".


(1) Le procès aura lieu.    (2) Ha ! que la vie est dure à Paris ! NDLR.Fermer X

Les parcelles exploitées directement par les résidents du château de Brezal étaient certainement les parcelles 585, 586, 589, 607 à 609, dénommées "jardin" (à la différence de la parcelle 609 qui était un jardin d'agrément, appelé "parterre"). Il y avait sans doute aussi les parcelles 614 et 615 dénommées "parc" et qualifiées de "terres labourables" (voir le plan du cadastre ancien), mais aussi quelques autres extensions, comme on peut le lire dans la convention passée avec Jacques de Coetnempren :"la reserve dudit chasteau de Bresal, jardins, vergers, coulombier, pescherie, terres arables et non arrables, prairies, issues, franchises, appartenances et dépendances".

Mais évidemment, une exploitation incourtournable était celle des bois, importants à Brezal, qu'ils soient "taillis" ou de "haute futaie". D'ailleurs dans l'inventaire après décès de Joseph de Brezal, on note dans la cour du manoir et ailleurs environ 50 fagots, 20 cordes de bois et 10 charrettées de bois à feu, estimés 222 livres ; du bois abattu : 17 arbres, "tant bois de chezne, chateignés, fouteau que fresne", 13 billes de bois à merrain  , le tout valant 490 livres.

La merranderie est l'activité du merrandier, qui consiste à produire des merrains, c'est-à-dire des produits rectangulaires du sciage du bois qui ont une épaisseur entre 18 et 35 millimètres et une largeur entre 40 et 120 millimètres pour la fabrication de fûts en bois. Ils sont généralement en bois de chêne, fendus, dont on fait des panneaux, des douves ou douelles de tonneaux et d'autres ouvrages. On parle de "bois merrain" ou de "merrain".
Ces "merrains" sont débités dans de longs troncs de chêne, d'où les 13 billes de bois de notre inventaire. Fermer X

 

2 - Le domaine proche  :

- sur Plouneventer :
  • La Grande Métairie de Brezal
  • La Petite Métairie de Brezal
  • Brezalou
  • Keradoret
  • Kerdonnars
  • Runpoulzic
  • Begavel
  • Le moulin de Brezal
  • Le moulin à papier de Brezal
- sur St-Servais :
  • Les deux fermes de Penhoat
  • Kerellé
- sur Pont-Christ :
  • La métairie de Pont-Christ
  • Le Frout
Les principaux fiefs
des territoires concernés

Brezal

Daoudour-Coatmeur

Principauté de Léon

Roi de France

3 - Le fief de Brezal :

Par rapport à la définition donnée plus haut, l'identification du fief de Brezal est assez compliquée. On peut le localiser aussi dans les autres domaines, qui suivent, même si ces biens constituent une propriété réelle et donnent lieu à contrat de bail.

Par contre, certains endroits proches de ces derniers, bien que n'appartenant pas réellement au marquis de Brezal, sont sur son fief et le propriétaire paye une chef-rente à Joseph de Brezal. Par exemple :

Inversement certaines propriétés du seigneur de Brezal sont tenues "à charge de foi, hommage et autres obligations envers un seigneur suzerain" comme, par exemple, les biens de La Villeneuve à St-Sauveur. Le suzerain est ici Gabriel de Bouvens, qui, nous l'avons vu, est aussi vassal du seigneur de Brezal pour Kerlastre ! Les règles de l'ancien régime paraissent bien compliquées !

Mais, les suzerains les plus importants de Brezal sont, bien sûr, le duc de Rohan à cause de la principauté de Léon à Landerneau, la seigneurie de Daoudour-Coatmeur à Landivisiau et le roi de France (après le duc de Bretagne) pour la partie Est du Léon.

Par ailleurs, du point de vue de la fonction de justice incombant aux seigneurs de Brezal, celle-ci ne semble plus très effective au temps de Joseph de Brezal (voir ici).

 

B - Les autres domaines

 

moulin de Brezal-Constançou
Le moulin de Brezal-Constançou aujourd'hui. Il n'était certainement pas ainsi au temps de Joseph de Brezal.
- sur Plouneventer : - sur Pont-Christ : - sur St-Servais : - sur Ploudiry : - sur Loc-Eguiner Ploudiry : - sur La Roche-Maurice : - sur Lampaul-Guimiliau  : - sur Landivisiau : - sur Saint-Sauveur : - sur Guiclan : - sur Morlaix - Saint-Mathieu : - sur Plourin : - sur Ploudaniel (Minu du 30/6/1693  ) : - sur Plabennec et Kersaint (Minu du 30/6/1693  ): - sur Saint-Thonan (Minu du 30/6/1693  ): - sur Plougastel (Minu du 30/6/1693  ): - sur Crozon : - dans l'évêché de Saint-Malo :

Remarque importante

Le paragraphe B qui précède reste largement à compléter. En effet, quand on voit en annexe 1, parmi les propriétés vendues comme biens nationaux, celles qui appartenaient aux descendants de la famille de Brezal (Kersauson, Tinténiac, Montbourcher, ...), on se rend compte que la liste précédente n'est que partielle, surtout sur Ploudiry. Même si un certain nombre de biens de l'annexe 1 sont à ignorer car ils n'ont jamais appartenu à la famille de Brezal.

Pour compléter tout cela, un passage aux Archives Départementales à Brest s'avère indispensable, pour enrichir la liste et bien définir les fiefs concernés.

 

Lampaul-Guimiliau

 

carte IGN
~~~~~
~~~~~
~~~~~
~~~~~
~~~
~~~~~
~~~~~
~~~~~
~~~

Voici du nord au sud les lieux dépendants du fief de Brezal à Lampaul-Guimiliau. Ils se trouvent sur un territoire qui s'étend après le sud de Landivisau jusqu'au nord de Saint-Sauveur. Cliquer sur les noms pour centrer automatiquement la carte sur le lieu voulu.

Sur la rive droite de l'Elorn, face à la commune de Loc-Eguiner :

Sur la rive droite de l'affluent de l'Elorn appelé "Dour-Kamm", face à la commune de Locmelar, nous avons d'autres possessions des seigneurs de Brezal. Cet affluent est nommé "ruisseau de Lorgant" sur le cadastre napoléonien.

Au-dessus de Roz-ar-Banniel, se trouve la chapelle Sainte-Anne et son calvaire aux armes de Brezal. La chapelle abrite un Christ en robe, comme autrefois à Pont-Christ. Coïncidence ?

 

Près de tous ces lieux sur la rivière, on remarque un moulin sans doute construit par le seigneur de Brezal autrefois. Voici leurs noms aujourd'hui :

 

Belizal en St-Mathieu de Morlaix

 

Belizal - cadastre napoléonien
    Grand pré
avec
le
colombier
Zoom sur le
moulin de Belizal
          ou Spernen
<< Rue des Brebis
Le Queffleut   >>>
Zoom sur le
manoir de Belizal
<< Moulin à foulon
       appartenant au Roi

Cadastre napoléonien de 1833, avec les annotations correspondant à la déclaration de 1678

 

Coatelan

 

carte IGN
~~~
~~~
Manoir >>>
<<< Moulin
~~~
~~~~~
~~~~~
 

Le domaine de Coatelan fut acquis par le mariage de Guillaume de Brezal avec Marguerite Le Sénéchal. Il est décrit dans un "Minu et déclarations " fait par Joseph de Brezal en 1692, suite au décès de ses parents (ADLA Cour des comptes B 1797/2). Il comprend les éléments suivants :

Coatelan
Plougonven
<< Le Jarlot
Plourin
blason Le Senechal

Le marquis Joseph de Brezal séjournait-il parfois à Coatelan ? En tout cas, après son décès ainsi qu'il se faisait traditionnellement, une opération eut lieu, le 03/05/1735, au manoir de Coatelan "aux fins de sceller et annotter les biens meubles y estant" et dépendants de sa succession. En voici le résultat :
" Dans la cuisine, une petite armoire sans cleff, un vessellier, autre armoire bois de chesne aussy sans cleff, avec une mauvaise table bois de chesne,
Dans l'entrée dudit mannoir, une vieille armoire à l'entique, une vieille mue et un billot de bois,
Dans un petit salon à costant à la cuisine, une may à patte et une autre mauvaise mue,
Dans la chambre au-dessus de la cuisine, deux vieux bois de lit bois de chesne et deux vieux coffres couverts de cuir,
Dans une autre petite chambre, un mauvais coffre à l'entique,
Dans une autre petite chambre, un vieux bois de lit et une mauvaise armoire,
Dans le pavillon, une mauvaise table ronde, un vieux bois de lit avec une couette de plumes, douze chezes tant bonnes que mauvaises, une cloche de métal de fonte, un traversier de plumes, un ornement d'hotel (lire "autel" ?) de damas rouge, un devant d'hotel aussy de damas rouge, un autre ornement d'hotel couleur noire, et un autre de plusieurs couleurs, deux aubes, quatre an?, un corporal et quatre purifficatoires, une bouette à pain à chan, trois saintures et la parure du cabinet dudit pavillon, lesquels effets et ornements ont esté refermés dans ledit cabinet par le moyen de la cleff d'icelluy, laquelle m'a été en l'endroit remise par la demoiselle de K/aufil, hérittière des demoiselles Josset, vivantes receveuses de ladite terre de Coatelan, de laquelle cleff j'ay en l'endroit saisy lesdits Couchouron et femme, auquel j'aurois déclaré en estre chargé ainsy qu'à la garde et conservation des biens cu-dessus annottés pour les représenter lorsque requis sera et qu'il appartiendra ce qu'il auroit déclaré accepté volontairement, après quoy je les auroit interpellé de me déclarer s'ils ont connaissance d'autres biens estant audit manoir de Coatelan dépandant des successions desdits seigneurs marquis et compte de Brezal, à quoy ils m'auroient répondu n'en connaître d'autres en dépandant et n'en receller aucuns".


" Louis Le Guennec mentionna l'existence d'une grosse butte ovale de 120 mètres de pourtour, établie sur le versant ouest de la vallée du Jarlot qui sépare les communes de Plourin et de Plougonven (BSAF, 1915, p.97-98 et 34 J, Plourin). Elle dominait la rivière d'une quinzaine de mètres. Au début du siècle, sa terrasse ovale de 30 mètres sur 20 mètres était encore bordée à l'est et au nord par un fossé de 3 mètres de profondeur. La douve ouest, comblée lors de l'aménagement d'une route, apparaît bien sur le plan cadastral de 1834. Un vieux manoir gothique, disparu vers 1875, y est également visible sur la bordure ouest de la butte désormais occupée par des bâtiments de ferme.

A 100 mètres au sud, s'élevait une chapelle et à 150 mètres au sud-est le moulin seigneurial. Un ancien parc enclos d'une vingtaine d'hectares complètait cet ensemble à l'ouest ; il était longé par le vieux chemin de Scrignac à Morlaix.

Selon Louis Le Guennec, ce manoir était la résidence de la famille Le Sénéchal qui tirait son nom de la charge de prévôt féodé qu'exerçaient ces seigneurs pour le compte des seigneurs de Dinan dans leur fief de Bodister en Plourin et en Plougonven." (source Les fortifications médiévales du Finistère de Patrick Kernevez).

 

Rosnyvinen

 

blason Le SenechalComme pour Coatelan et Belizal, c'est encore Marguerite Le Senechal qui, par son union, apporta Rosnyvinen à la maison de Brezal  . D'ailleurs, on trouve, ou on trouvait, les armes de la famille Le Senechal en alliance avec celles de Brezal dans de nombreux blasons sur les édifices de Ploudiry et de Loc-Eguiner.

 

Plus précisémment, le 4/11/1520, il y eut une transaction entre Marguerite Le Senechal et sa belle-mère, 2è femme de son père, Aliette de Kerloaguen, qui lui attribua Rosnyvinen :
"une transaction sur proces, entre noble homs Guillaume de Brezal et damoiselle Marguerite le Senechal, sa femme, d'une part, et damoiselle Aliette de Querloaguen, veuve de defunt noble homs Guion le Senechal, vivant sieur de Coettelan, en son nom et mere et tutrice de Pierre le Senechal, son fils, touchant la legitime de lad. Marguerite le Senechal en la succession dud. defunt Guion le Senechal, et en celle de damoiselle Annette de Quergournadech, premiere femme d'icelui Le Senechal, ses pere et mere, par laquelle transaction lad. de Querloaguen a baillé à lad. le Senechal la maison et seigneurie de Rosnivinen, fiefs, juridiction, rentes, chefrentes et dependances mentionnees en icelle. Led. acte en date du 4e Novembre 1520, signé : Lanusouarn, passe, et de la Tour, passe". (source Preuves de noblesse http://www.tudchentil.org/IMG/pdf/Brezal_de_.pdf) Fermer X

" Ce devait être jadis un véritable burg rhénan que ce château de Rosnyvinen, perché qu'il était sur un éperon schisteux dominant la frissonnante coulée de l'Elorn. Il tire son nom de la parure d'ifs qui l'entourait autrefois et dont il ne subsiste aujourd'hui que quelques rares mais beaux spécimens. Un souterrain, qui mènerait du château au bourg de Loc-Eguiner se laisse deviner lorsqu'on grimpe le raidillon qui conduit aux fermes qui ont remplacé Rosnyvinen ; le sol sonne étrangement sous les pas à cet endroit. Les ifs et ce souterrain, dont on ignore l'entrée, c'est tout ce qu'il reste du château qui a dû être détruit pour construire les fermes voisines.

" Par une lettre publiée par le Bulletin de la Société Archéologique du Finistère, nous en avons une courte description faite en l'an 1773 par un ami de la famille de Rosnyvinen de passage à Brezal et qui n'avait pas hésité à se "lever avant l'aube pour faire cette promenade solitaire", "il n'y reste que des ruines informes de l'habitation principale et des métairies où vivent trois ménages de paysans dans le meilleur air possible". ...

cadastre napoléonien de 1811
COMMUNE DE BODILIS
Moulin Neuf
Elorn
Pont de l'Ariagon
(ou de l'Archidiacre)
|
Rosnyvinen
Keruzavel
Vieux moulin
de Rosnyvinen
Rivière
Kerouallon >>>
COMMUNE DE
LOC-EGUINER

(source Vieux manoirs bas-bretons : Rosnyvinen - G.M. Thomas)

A l'époque de Joseph de Brezal, il n'y avait déjà plus de "château", mais seulement un manoir.

 

Le 5/9/1767, quelques 33 ans donc après le décès de Joseph de Brezal, le marquis de Kersauson, loua :
- le vieux moulin de Rosnyvinen, à Jean Cren et sa femme Anne André, pour 115 livres,
- la métairie de Rosnyvinen, à Guillaume Pencreach et sa femme Anne Gueguen, pour 108 livres + 3 boisseaux de froment et 3 boisseaux d'avoine,
- le manoir de Rosnyvinen, à Yves Baron et autres, pour 275 livres + 8 boisseaux de froment et 9 boisseaux d'avoine.

 

Le plan est celui du cadastre napoléonien de 1811 pour la commune de Loc-Eguiner et représente le nord de la commune en bordure de l'Elorn.
Il situe le village de Rosnyvinen et son vieux moulin, plus à l'ouest sur la rivière Kerouallon, qui a disparu aujourd'hui.
Notons que les courbes de l'Elorn ont été redressées et déviées pour laisser le passage à la voie de chemin de fer juste avant 1865.

 

Un mot sur l'antique famille de Rosnyvinen : "Le premier de Rosnyvinen connu fut le chevalier Geoffroy, qui vécut vers 1300. Ce fut peut-être lui qui entreprit la construction du château fort de ce village. Par la suite, cette famille noble fournit :
- 1 premier échanson de Charles VII
- 3 maîtres des Eaux-et-Forêts de France
- 2 chambellans de Louis XI et Charles VIII
- 2 gouverneurs du château de La Roche-Maurice
- 1 capitaine tué à la bataille de St-Aubin-du-Cormier,
   ainsi que 4 autres membres de la famille
- 1 capitaine prénommé Guillaume, qui fut un des braves guerriers de son temps. Il servit sous trois rois de France : Charles VII, Louis XI et Charles VIII. Ce héros fut à la tête d'une compagnie de 100 hommes d'armes lors de la campagne d'Italie, entreprise par Charles VIII, au cours de laquelle il se distingua par des exploits remarquables.
- des capitaines des places fortes de Vire, Argentan, Caen et Dinan.
Le métier des armes était donc en honneur dans cette famille, émigrée de nos jours en Ille-et-Vilaine. Les armoiries, du moins la tête de sanglier, se voient encore dans le calvaire situé au nord du bourg de Loc-Eguiner, dont l'église paroissiale aurait été construite à l'emplacement d'une chapelle appartenant aux Rosnyvinen".

(source Ploudiry, une commune aux marches de l'Arrée - sept. 1982).

 

La Ville-aux-Oiseaux

 

St-Jouan-les-Guérêts

La seigneurie de La Ville-aux-Oiseaux était située sur Saint-Jouan-les-Guérêts et incluait, en outre, des terres en la paroisse de Saint-Père-Marc-en-Poulet. La demeure des seigneurs est aujourd'hui une jolie propriété dont les beaux ombrages couronnent la rive droite de la Rance.

 

Ce lieu était le siège d'une haute justice dans la mouvance du marquisat de Châteauneuf. En 1420, il appartenait à la famille Chaussée, puis à partir de 1444, à la famille Chouffe et puis, au courant du XVIIè siècle, il était dans la famille Gravé.

La marquise de Brezal en héritera intégralement de sa mère Angélique de Gravé, dame de la Ville-aux-Oiseaux, après le décès de sa soeur (cf précisions familiales ICI).

Cet héritage est mentionné dans le contrat de mariage de Joseph de Brezal avec Françoise Antoinette de Marnière : "ses biens mobiliers et immobiliers à elle échus tant de la succession de Dame Angélique de Gravé sa mère, que de celle de Marie Angélique de Marnière, Dame de Trécesson, décédée sans hoirs, sa soeur, consistant lesdits droits dans la terre de la seigneurie de la Ville aux Oyseaux, avec touttes ses appartenances et dépendances, scize en la paroisse de St-Jouan et autres circonvoisines, évesché de St-Malo, une maison en la ville dudit St-Malo et quelques pièces de terre aux environs d'icelle, ...".

 

Le marquis et la marquise de Brezal ne résidèrent pas très souvent au domaine. Aussi, son administration fut-elle confiée à un gérant. A partir de 1729, c'était François Jean Quintin (voir la convention passée devant notaire en annexe 2).

 

cadastre de 1834

Description du domaine et de la Seigneurie,
d'après un inventaire du 2 juillet 1781

Domaine foncier. - "L'ancien château de la Ville aux-Oiseaux et tous autres logements situés dans la même cour close, dans laquelle on entre par un grand portail en pierre de taille,
un jardin au midi dans lequel étoit bâti le colombier,
autre jardin au nord actuellement en verger, le tout clos de murs ;
une pièce d'eau à l'occident du premier jardin, un grand étang poissonneux de la longueur desdits jardins aussi à l'occident et une levée plantée en avenue entre cet étang et lesdits jardins, jusqu'à une voûte qui sert pour passer sous ladite levée, le tout s'entretenant et contenant ensemble 4 journaux 43 cordes.
"Un espace de terre entre le bois ci-après et la porte d'entrée de la cour principale ci-dessus, contenant 5 cordes dans lequel étoit la chapelle de la Ville-aux-Oiseaux actuellement démolie, laquelle est fondée de deux pièces de terre, contenant ensemble environ 3 journaux.
"Un bois de haute futays et décoration situé au nord et à l'orient des logements de la métairie du Paradis ci-après, avec une avenue qui traverse ledit bois depuis le château jusqu'au chemin conduisant du bourg de Saint-Jouan à Jouvente, 3 journaux 30 cordes."
La métairie de la Porte, vis-à-vis du portail de la cour principale, bâtiments, cour, jardin et terres, joignant l'avenue nouvellement plantée, appelée le Mail, 32 journaux environ.
La métairie des Rues bâtiments, cour et terres 30 journaux 62 cordes 3/4.
La métairie du Bois autrement le Paradis, bâtiments, cour et terres, 43 journaux 25 cordes.
Une maison et pièce de terre près du Val es Bouilly 60 cordes.
"Le moulin à vent de Champfleuri avec ses tournants et moulans et tous ustensiles d'attache."
"L'Ile Chevrette ou Chevreul contenant 4 journaux située dans la rivière de Ranse entre le port de Jouvante et l'Ile Notre-Dame, laquelle est entourée de mer sans qu'on puisse y passer à pied sec et sert de garenne. "

 
Château de la Ville-aux-Oiseaux Château de la Ville-aux-Oiseaux

Tous les biens décrits ci-dessus, dans l'inventaire de 1781, relevaient de différentes seigneuries : Le Fougeray, la Beslière, la Ville aux Oiseaux, le Chapitre de St-Malo, la Bourdonnière et Châteauneuf.

"Seigneurie de la Ville aux Oyseaux, composée de droits honorifiques et des fiefs cy-après dont la justice s'exerce au bourg de St-Jouan-des Guérets en l'auditoire de la juridiction dudit lieu. Droits honorifiques dans l'église de Saint-Jouan-des-Guérets dépendants de ladite terre et seigneurie : Banc clos, enfeu prohibitif, armoiries en plusieurs endroits de ladite église et généralement tous droits quelconques conformément aux anciens titres.

"Seigneurie de Campaneu ayant droit de moyenne et basse justice s'exerçant au bourg de Saint-Servan, dans l'auditoire de la juridiction de la Bourdonnière.

On peut se rendre compte d'après cette énumération de l'importance du domaine et de la seigneurie de la Ville-aux-Oiseaux.

 

Au 19e siècle, la propriété appartenait à la famille Magon de la Vieuville. Le bâtiment principal date du 18e siècle (c'est peut-être le marquis de Brézal qui fit reconstruire la demeure actuelle), le linteau de la porte centrale est cependant un remploi plus ancien. Il provient peut-être de l'ancien manoir construit à cet endroit précédemment. L'aile Est date du 18e siècle, alors que l'aile Ouest a été ajoutée au début du 19e siècle, vraisemblablement dans le but d'agrandir le bâtiment, tout en créant une symétrie.

 

Quelques domaines cédés avant le XVIIIè siècle

 

 

Annexe 1 - Quelques domaines vendus comme biens nationaux à la Révolution

 

Il s'agit ici de quelques domaines sélectionnés pour servir à notre histoire de Pont-Christ Brezal, mais qui n'ont pas obligatoirement appartenus aux seigneurs de Brezal.

 

BienAncien propriétaireAcheteurDateCote aux ADPrix
Tome 1 : d'Argol à Esquibien
Bannalec - p. 15
Métairie de GuermesTinteniacBazir26 ventôse an II1 Q 348, 59
...............
Le manoir de QuimerchTinténiacEsnoul, Deschatelet26 ventôse an VI1 Q 688, 247
...............
Bodilis - p. 32
Parc an autrou Christ au terroir de Kerellé Fabrique de Pont-ChristLouis, Bellet, Musset (compagnie)25 floreal an VII1 Q 692, 349
Une moitié de bois taillis du Plessix ou QuinquisFabrique de Pont-ChristMermet, Allain Pouliquen5 thermidor an VI1 Q 689, 1227
Lieu de Quéléré (ou Kerellé)Kersauson, femme TinténiacPaul Le Roux, Roullion26 messidor an IV 1 Q 678, 806 
Briec - p. 55
Manoir et métairie de l'EtangSaisy de Kerampuil Marie Renée ve Kersauson de BrezalLouis Naugeat 1 Q 675, 132
Cast - p. 69
Convenant de KernaouTinténiacRosaven, Joseph Bourseour15 prairial an VI1 Q 685, 998
Crozon - p. 121
Parc anidKersauson fe TinteniacGicquel, J.M. Danielou15 messidor an VIII 1 Q 696, 1201
Parc LescromFe TinteniacGicquel, J.M. Danielou15 messidor an VIII1 Q 696, 1200
Un parc aux issues de SaladerKersauson fe TinteniacGicquel, J.M. Danielou15 messidor an VIII1 Q 696, 1202
Tome 2 : du Faou à Kersaint-Plabennec
Guiclan - p. 37
Lieu de Goarem GuiclanTinteniacHenry Doraison26 ventôse an VI1 Q 688, 251
Lieu de KererallTinteniacHeurtin15 ventôse an VII1 Q 691, 116
Kerballer ar vernTinteniacJ. M. Esneul Deschatel26 ventôse an VI1 Q 688, 255
La métairie nommée KerherveMontbourcherBoudeville29 brumaire an VI1 Q 688, 94
Autre métairie nommée KerherveMonbourcherYves Jos. Marie Gillolohan29 brumaire an VI1 Q 688, 95
Métairie nommée KerhervéMontbourcherJ.B. et Marie Berardier29 brumaire an VI1 Q 688, 97
Kerlaoudet brasTinteniacAllain Fagot16 thermidor an IV 1 Q 683, 1658 bis 
Kerlaoudet bianTinteniacJean Boderiau26 ventôse an VI1 Q 688, 254
KerlaoudetTinteniacToussaint Léon Treverret8 fructidor an VI1 Q 688, 124
Kerlaoudet bianTinteniacJ.M. Esnoul Deschateler26 ventôse an VI1 Q 688, 253
Métairie de KerleauMontbourcherPierre Charles Perrin29 brumaire an VI1 Q 688, 96
Kerlean CreisMontbourcherAdolphe Hautraye29 brumaire an VI1 Q 688, 107
Convenant de KernabatTinteniacJacques Calloch4 prairial an VI1 Q 689, 909
Le moulin de KernabatTinteniacVincent Creachminec19 thermidor an IV1 Q 684, 1778
Moulin de KernabatTinteniacJean Garnier24 floreal an VI1 Q 689, 778
Kerofil izeljaffTinteniacLouis Lacut24 thermidor an IV1 Q 685, 1980
Kerofil izellaffTinteniacLe Guen, Roussel fe Kerascoet21 floréal an VI1 Q 689, 693
Une ferme au bourg de Kersaint GilyKersauson fe TinteniacClaude Nicolas, Louis Castel5 pluviôse an VII1 Q 691, 16
Manoir de Kersaint-GillyHyacinthe TinteniacMaufras, R.A. Mariguer16 pluviôse an VI1 Q 688, 242
Kersauson HuelaffTinteniacJean Cren23 thermidor an IV1 Q 684, 1978
Kersauson HuelaffTinteniacJean Garnier24 floreal an VI1 Q 689, 780
Le manoir de KersausonTinteniacJ.M. Esnoul Deschateler26 ventôse an VI1 Q 688, 250
Le moulin de KersausonTinteniacJ.F. Le Déan26 ventôse an VI1 Q 688, 248
Lost Allen brasTinteniacOllivier Charles12 thermidor an IV1 Q 689, 977
Pen Ar villarsH. TinteniacMaufras, R.A. Mariguer16 pluviôse an VI1 Q 688, 241
Métairie de Pen ar ValyMontbourcherPierre Charles Perrin29 brumaire an VI1 Q 688, 98
Pen ar ValiTinteniacValence Floch5 fructidor an IV1 Q 686, 2191
Métairie de PlougastelTinteniacJ.M. Esnoul Deschateler26 ventôse an VI1 Q 688, 249
Lieu du PoulpryTinteniacEsnoul Deschateler26 ventôse an VI1 Q 688, 252
Run GoloenTinteniacRobert Tanguy24 thermidor an IV1 Q 685, 1977
RungolvenTinteniacJean Garnier24 floréal an VI1 Q 689, 779
Poul diropKersauson fe TinteniacClaude Nicolas5 prairial an VII1 Q 691, 15
Le moulin de TrefillisKersauson fe TinteniacJacques Dumesnil4 prairial an VI1 Q 689, 931
TrefillisMontbourcherFélix Calloch4 pririal an VI1 Q 689, 906
Le manoir de TrevilisMontbourcherLouis Julien Menez28 fructidor an IV1 Q 686, 2372
Métairie de TromenouH. TinteniacMaufras, R.A. Mariguer16 pluviôse an VI1 Q 688, 243
??? Gor. Tinteniac, émigréJoseph Guillolohan26 prairial an VII1 Q 693, 594
La maison du prêtre de Kersaint-GillyFemme TinteniacDurivau, Mathurin Caurannet15 ventôse an VII1 Q 697, 2460
Guiler - p. 44
KerboroueD. R.Saligny1 floreal an VI1 Q 688, 589
Guisseny - p. 70
Une maison et terres au bourg de GuissenyFabrique de GuissenyLe Loaec Goulven, Ursin Le Gall24 fructidor an IV1 Q 686, 2344
Une maison et terres au bourg de GuissenyLagadecLe Loaec Goulven, Ursin Le Gall24 fructidor an IV1 Q 686, 2342
Une maison et terres au terroir de KerleachLagadecFrançois Jacopin, Ursin Le Gall24 fructidor an IV1 Q 686, 2353
Kerlouan - p. 114
1° Un parc et parcelle de terre sablonneuse au terroir de Pors Huella
2° Autre étendue de terre sablonneuse à Pors Huella
Evêché de Saint-PolFerrand Saligny5 thermidor an VI1 Q 689, 1231
Quatre pièces de terre sablonneuse au terroir de Pors HuetEvêché de Saint-PolFerrand Saligny5 thermidor an VI1 Q 689, 1231
Pièce de terre sablonneuse au terroir de QuellenecEvêché de Saint-PolFerrand Saligny5 thermidor an VI1 Q 689, 1221
Parcelles de terre et champ à Tregouinec et KerliverFabrique de KerlouanBodennec Goulven et Anne, Ursin Le Gall24 thermidor an IV1 Q 686, 2349
Ty Sant BrelFabrique de KerlouanGuillaume Roudaut, Ursin Le Gall17 thermidor an IV1 Q 683, 1743
Kernilis - p. 127
La métairie neuveLe VeyerUrsin Le Gall17 floréal an III1 Q 232, 238
2 champs à KeredouLe VeyerUrsin Le Gall3 thermidor an IV1 Q 680, 1044 bis
Kersaint-Plabennec - p. 132
Un champ au terroir de KeroulachFabrique de PloudanielLaurent Larsonneur, Ursin Le Gall17 thermidor an IV1 Q 683, 1733
Parc an ortil ou parc ar sant à KeroulachFabrique de PloudanielSilvain Saligny4 germinal an VI1 Q 688, 349
Tome 3 : de Lababan à Lothey
La Martyre - p. 8
Lieu du FersTinteniacYves Cren, Mermet17 messidor an IV1 Q 676, 417
Lampaul-Guimiliau - p. 14
Parc Santes Anna au terroir de GuernopicFabrique de Sainte-AnneSilvain Saligny21 floréal an VI1 Q 689, 717
Le terroir de GuernospicFabrique de Sainte-AnneSilvain Saligny21 floréal an VI1 Q 689, 716
Le parc FoennecFabrique de Sainte-AnneSilvain Saligny24 floréal an VI1 Q 689, 787
La Roche - p. 94
Une maison et dépendance au bourg de Pont-ChristFabrique de Pont-ChristJean Yoni18 thermidor an IV1 Q 683, 1768 bis
Deux champs, un pré et une portion de montagneTinteniacAlain Pouliquen18 thermidor an IV1 Q 683, 1774
Prat Ledan au terroir du FroutTinteniacAlain Pouliquen18 thermidor an IV1 Q 683, 1775
Lieu du FroutTinteniacJacques Cren8 thermidor an IV1 Q 681, 12832.303
La moitié du lieu de KerfavenKersauson, femme TinteniacBernard Le Rest29 nivôse an XII1 Q 704, 194
La moitié du lieu de KerfavenTinteniacClaude Le Rest16 thermidor an IV1 Q 683, 17684.840
Loc-Eguiner - p. 110
RoluhouTinténiacCailletet, Bazin12 thermidor an IV1 Q 682, 1586
Métairie de GoasmoalTinténiacAlain Pouliquen17 messidor an IV1 Q 676, 40610.131
Rente crée sur le lieu GoasmoalTinténiacJean-Marie Joncour22 messidor an IV1 Q 677, 6064.449
Métairie de KerdaretTinténiac et Kersauson, son épouseYves et Guillaume Rohel28 thermidor an IV1 Q 683, 1704
KeruzavelTinténiacRousseau, Roussel ve Kerascoet24 floréal an VI1 Q 689, 775
KeruzavelTinténiacJean Pouliquen, Eugénie Tinténiac15 thermidor an IV1 Q 682, 14998.048 7
KervignyTinténiacRousseau, Roussel ve Kerascoet24 floréal an VI1 Q 689, 777
Métairie de Lavallot et maison, terres et dépendances au même lieuMoll de Terville, Tinténiac,
Fab. de Ploudiry, Fab. de St-Eguiner
Gueguen Frères, Joseph Pichon22 messidor an IV1 Q 677, 612
Lavalot creisTinténiacFrançois Pencreach6 thermidor an IV1 Q 680, 1129
Une maison au bourg de Loc-EguinerTinténiacOllivier Pichon, Bonjoux2 thermidor an IV1 Q 679, 992
RosnivinenTinténiacRousseau, Roussel ve Kerascoet24 floréal an VI1 Q 689, 776
RosnivinenTinténiacFrançois Coloigner, Joseph Kernou,
Yves Baron, Eugénie Yinténiac
15 thermidor an IV1 Q 682, 149810.205 16
Un taillis nommé Tail ar PensTinténiacFrançois Pluchon, Jean Ollivier2 fructidor an IV1 Q 686, 2180
Loc-Melar Sizun - p. 117
Les héritages dépendants de la fabrique de Pont-ChristFabrique de Pont-Croix ?Jean Coloigner, Autret, Mazé28 messidor an IV1 Q 679, 881
KerogantFabrique de Pont-Croix ?Durivaux24 floréal an VI1 Q 689, 723
Lieu de KervignantFabrique de Pont-ChristGuillaume Auffret14 messidor an IV1 Q 676, 328
Loperhet - p. 130
KerandraonLaval MontmorencySilvain Saligny4 germinal an VI1 Q 688, 348
KerlaouenLaval MontmorencySilvain Saligny4 germinal an VI1 Q 688, 310
KerlaouenLaval MontmorencySilvain Saligny4 germinal an VI1 Q 688, 349
Tome 4 : de Mahalon à Ploudiry
Plabennec - p. 58
Kerbrat bihanAléno de Saint-AlouarnLaurent Larsonneur, Ursain Le Gall17 thermidor an IV1 Q 683, 1732
Ploudaniel - p.
Une maison et trois parcs au terroir de KernevezLe Voyeu, émigréPeilla, Ursin Le Gall5 germinal an VII1 Q 691, 136
Autre lieu de LanguillyBarbier de LescoetGuillaume Le Gennie, Gabriel Saligny Ferrand5 fructidor an VI1 Q 689, 1348
Ploudiry - p. 135
Métairie de BouldouzounTinténiacHervé Le Borgne8 thermidor an IV1 Q 681, 11904.556
Métairie BouldouzouTinténiacToussaint Léon Treverret8 frimaire an VI1 Q 688, 125
CleustoulTinténiacTerrien ve Blainvlle27 brumaire an VI1 Q 688, 48
Un parc au terroir de CleuzeverFabrique de La Roche-MauriceAlain Pouliquen17 messidor an IV1 Q 676, 413?
Métairie de Goarem BrezalTinténiacJ. Louis Augustin27 brumaire an VI1 Q 688, 47
Goarem BrezalTinténiac et Kersauson son épouseJoseph Perron24 thermidor an IV1 Q 684, 1967
Lieu du GuernFe Tinténiacfe Rousseau, Roussel ve Kerascoet24 floreal an VI1 Q 689, 745
Le lieu du GuernKersauson fe TinténiacAllain Mermet, Jean Heden, Nicolas Gueguen11 thermidor an IV1 Q 681, 1298
Lieu de KerbrochTinténiacHervé Le Borgne, Roulloin19 thermidor an IV1 Q 684, 1759
L'une des tenues dites de KerleauTinténiacMartin et Nicolas Cariou, Marguerite Tanguy, Jean Gueguen19 thermidor an IV1 Q 684, 1817
Le moulin de KerleauTinténiacGuillaume Le Bras, Yves Inisan14 thermidor an IV1 Q 682, 1601
L'une des tenues dites de KerleauTinténiacPerron19 thermidor an IV1 Q 684, 1816
KernesneMontbourcherAlain Pouliquen1 Q 675, 12
Métairie de KerrainTinténiacterrien ve Blainville27 brumaire an VI1 Q 688, 46
Métairie au lieu de LesleachHyacinthe TinténiacAllain Pouliquen9 messidor an III1 Q 201, 62
Terres au manoir de Loc-EguinerHyacinthe TinténiacFrançois et Jacquette Keriou5 vendémiaire an IV1 Q 201, 74
Convenant MescoatTinténiacAlain Pouliquen6 floréal an VI1 Q 688, 646
Lieu de MessivenTinténiacJ.L. Querré25 pluviôse an VII1 Q 691, 87
Moulin [blanc] de PenanfersLaval-MontmorencySalomon Pyton6 floréal an VI1 Q 688, 645
Métairie du QuilliocTinténiacHervé Le Borgne8 thermidor an IV1 Q 681, 11899.579
Rest MesyvinTinténiacTanguy Marie Mocaër17 messidor an IV1 Q 676, 4145.659
RollocaréKersauson femme TinténiacSimon Mermet22 messidor an IV1 Q 677, 626
RunavantTinténiacGuillaume Rogues24 thermidor an IV1 Q 684, 1965
Une des deux métairie de Rue [blanc] Tinténiac et Kersauson, son épouseJoseph Grall24 thermidor an IV1 Q 684, 1966
Run an VenTinténiacAlexandre Bellet4 germinal an VI1 Q 688, 326
Moulin de Saint Jean TrebritTinténiac et Kersauson, son épouseJean Abily, Mermet24 thermidor an IV1 Q 685, 1988
Une garenne au SalouTinténiacAlain Pouliquen17 messidor an IV1 Q 676, 410
Lieu du Salou CoativyDe KersausonJean Le Gall, Terrien1 thermidor an IV1 Q 679, 954
Bois taillis Taille an OuezTinténiac et GuernizacFrançois Pluchon, J. Ollivier2 fructidor an IV1 Q 686, 2183
Manoir de TrebritHyacinthe TinténiacFrançois Cornec, Marie Dolou5 vendémiaire an IV1 Q 201, 72
Métairie de TrebritKersauson fe TinténiacFrançois Guillou1 Q 675, 231
La Villeneuve ou KernevezTinténiacTanguy Mocaër8 thermidor an IV1 Q 681, 1282
La Villeneuve ou KernevezTinténiacEsnoul Deschatelet4 germinal an VI1 Q 688, 324
Autre lieu de La Villeneuve ou KernevezTinténiacEsnoul Deschatelet4 germinal an VI1 Q 688, 325
La garenne de Vons HesqTinténiacAlain Pouliquen17 messidor an IV1 Q 676, 411
Tome 5 : de Plouedern à Plourin
Plouescat - p. 24
MesmelMarguerite KersausonRené Le Bihan26 germinal an VI1 Q 688, 394
Plougar - p. 29
Une maison et dépendancesTinteniacRené Marie Le Guen, Roulloin29 thermidor an VI1 Q 685, 2090
Plougonven - p. 49
Neuf maisons au bourgTinteniacEtienne Dauxair, Joseph Raoul25 ventôse an VII1 Q 697, 137
Maison dite maison ronde au bourgTinteniacJoseph Raoul27 messidor an IV1 Q 679, 849
BellegouFe TinteniacAllain Larcher1 floréal an VI1 Q 688, 570
Convenant BenjaminFe TinteniacNicolas Dubois1 floréal an VI1 Q 688, 569
CaronsFe TinteniacFrançois Gueguen1 floréal an VI1 Q 688, 578
CrehuelKersauson fe MontbourcherFrançois Gueguen1 floréal an VI1 Q 688, 583
Crechuel huellaFe TinteniacMaufras, Marigner fils1 floréal an VI1 Q 688, 579
DossenFe TinteniacNicolas Dubois1 floréal an VI1 Q 688, 572
Convenant Doussamin ou La GrangeTinteniac, émigréDauscair, Sulpice Nedellec25 frimaire an VIII1 Q 696, 1089
Maison et terres à la Grande ForêtTinteniacHomon17 pluviôse an II1 Q 277, 19
2è lot de la Grande ForêtTinteniacHomon17 pluviôse an II1 Q 277, 20
3è lot de la Grande ForêtTinteniacHomon17 pluviôse an II1 Q 277, 21
... ... ... ...
Plouneventer - p. 114
BegavelTinteniacYves ollivier, Tome négociant5 messidor an VI1 Q 689, 1048
Moulin à papier de BrezalTinteniacSilvain Saligny6 floreal an VI1 Q 688, 64014.300
La grande métairie de BrezalTinteniacOllivier, Rolland Le Tom15 prairial an VI1 Q 689, 196
La petite métairie de BrezalTinteniacFrançois Madec, Roujoux13 thermidor an IV1 Q 682, 14314.158
Le manoir de BrezalTinteniacEtienne Radiguet, Dominique Aubertin11 thermidor an IV1 Q 681, 129033.883
Un champ à Brezalou Chapellenie de Pont-ChristGuenegant30 juin 18081 Q 1115, 91
BrezalouTinteniacZen4 germinal an VI1 Q 688, 327
La métairie du Petit BrezalouTinteniacFrançois Derrien et son frère28 nivôse an VI1 Q 688, 209
Lieu de BrezalouTinteniacHervé Donval, Roujoux8 thermidor an IV1 Q 681, 1160
Kerdonar et dépendancesTinteniacJean Bahiou, Roujoux8 thermidor an IV1 Q 681, 1157
Le lieu de KerdouartTinteniacLouis Julien, Roujoux8 thermidor an IV1 Q 681, 1159
Deux lieux de KerdouartTinteniacJerome Le dean24 floreal an VI1 Q 689, 768
Métairie de KerelleChapellenie de KergormadecJ.B. Tard8 fructidor an VI1 Q 688, 116
Champ à KermoalChapellenie de Pont-ChristUrbain le Bescont Coatpont31 décembre 18101 Q 1120, 199
Terres au terroir de Pen ar HoatChapellenie de Pont-ChristYves Berthelo15 juin 18071 Q 1110, 219
RunpoulzicHyacinthe TinteniacMarie Jeanne Goavec12 prairial an III1 Q 232, 252
Petit lieu à TreguernéChapellenie de Pont-ChristRené Poulpiquet Coatlez30 juin 18081 Q 1115, 98
Plourin - p. 128
Moulin de CoatelanMontbourcherLoret, Gueguen, Larrent et Varenne L'aîne, Saillour8 thermidor an IV1 Q 681, 1243
CoatelanMontbourcherLoret, Gueguen, Larrent et Varenne L'aîne, Saillour8 thermidor an IV1 Q 681, 1244
Convenant KerdalidecKersauson fe MontbourcherJean LeTourmen25 thermidor an VII1 Q 695, 848
Convenant Penquer HuellaKersauson fe MontbourcherJean Françis Le Dean, Jean Lorret5 messidor an VI1 Q 689, 1104
1er lot du lieu du VellecTinteniacEutrope Le Goff, Guillaume Salou21 nivôse an II1 Q 277, 7
2è lot du lieu du VellecTinteniacEutrope Le Goff, Guillaume Saliou21 nivôse an II1 Q 277, 8
3è lot du lieu du VellecTinteniacVazel21 nivôse an II1 Q 277, 9
Tome 6 : de Plouvien à St-Jean-Trolimon
Pont-Christ - p. 41
Presbytère de Pont-Christ Fabrique de Pont-ChristGuillaume Josse24 messidor an IV1 Q 678, 717
Moulin de Brezal Tinteniac Michel Le Lann 25 messidor an IV1 Q 678, 759
Un lieu au bourg de Pont-Christ Tinteniac Allain Pouliquen 8 thermidor an IV 1 Q 681, 1279
Tome 7 : de Saint-Marc à Trezelidé
Saint-Nic - p. 11
Moulin de Pen-TrezBrezat TinteniacTreille Kerhervé15 ventôse an VII1 Q 697, 189
Part du convenant du manoir de Pen-TrezBrezat TinteniacFenigan5 pairial an VII1 Q 693, 468
Saint-Servais - p. 61
Lieu de BenniocTinteniacPul Le Roux30 fructidor an IV1 Q 686, 2378
Le petit lieu à BriguennecChapellenie de Pont-ChristLouis Poulpiquet Coatlez30 juin 18081 Q 1115, 107
Métairie ou tenue au lieu de KerelléKersomson (lire Kersauson)François-Marie Cossou, Joseph Marie Cruzel21 thermidor an IV1 Q 686, 18204.045 16
Maisons, trois parcs, pré à KeryvenTinteniacPaul le Roux30 frimaire an IV1 Q 686
Garennes au ManèsChapellenie de Pont-ChristYves Picard30 juin 18081 Q 1115, 104
PenhoatHyacinthe TinténiacLe Bastard, La Fontaine Treaudet, Toussaint Le Roux4 germinal an VI1 Q 688, 321 
Seconde métairie de PenhoatTinténiacLe Bastard, La Fontaine Treaudet, Toussaint Le Roux4 germinal an VI1 Q 688, 322 
Troisième métairie de PenhoatTinténiacPhilippe Limouzin4 germinal an VI1 Q 688, 328 
Penhoat et dépendancesTinténiacJacques Pouliquen de Mescoat à Ploudiry18 thermidor an IV1 Q 683, 17714.640 F
Lieu de PenhoatTinténiacJacques Pouliquen18 thermidor an IV1 Q 683, 17709.860 F
PenhoatTinténiacJacques Pouliquen18 thermidor an IV1 Q 683, 17692.552 F
Sizun - p. 95
Champ au lieu de TromelinGuillaume Heliez, prêtreClaude Constant9 messidor an III1 Q 201, 60

 

Annexe 2 - Convention entre le Marquis de Brezal et le Sieur Quintin (AN MC ET/XLV/415)


Convention entre Mr et Me de Brezal et le S. Quintin 27 Xbre 1728.
 

Furent présents haut et puissant Mre Joseph de Brezal chevalier marquis dudit lieu et Dame Françoise Antoine de Marnière de Guer, son épouse, de luy autorisée à l'effet des présentes, seigneurs de la terre de la Ville aux Oyseaux, demeurant ordinairement en leur château de Brezal, province de Bretagne, évêché de Léon, à présent à Paris logés rue Cristine à l'hostel de Bussy, parroisse Saint-André des Arts d'une part, et François Jean Quintin de laditte province de Bretagne de présent en cette ville de Paris, logé en laditte maison de l'hostel de Bussy, d'autre part,

Lesquels partyes sont convenus de ce qui ensuit :

C'est à sçavoir que ledit S. Quintin s'est chargé et promet par ces présentes de faire la recette, gérer et administrer pour lesdits seigneur et dame de Brezal tous les biens, droits et revenus de ladite terre et seigneurie de la Ville aux Oyseaux scituées en la parroisse Saint-Jouan-des-Guerets, diocèse de St-Malo, à commencer du 1er janvier de l'année prochaine 1729, à cet effet entretenir et faire exécuter les baux qui ont été passés des dépendances de ladite terre pour le temps qui reste à en expirer, en passer de nouveaux à l'échéance des précédents, tant de la retenue, que des métairies et moulins, soit amortie ???, ou à prix fut en bled ou en argent ou à telles autres conditions qu'il avisera sous la condition néantmoins de la ratification desdits seigneur et dame de Brezal, faire faire par ledit S. Quintin tant les réparations d'entretien de couverture des bâtiments dépendants de ladite terre suivant le ??? qui en sera dressé, que les autres réparations convenables pour l'occupation des lieux, métairies et moulins, après toutes fois les avis qu'il en aura donnés et les ordres qu'il en aura reçus, comme aussy prendre soin par ledit sieur Quintin de manoeuvrer ou faire exploiter les biens dépendants de ladite terre qui se trouveront en coupe, aussy à tels prix et conditions qu'il avisera sous la même condition de ratification et faire par luy tout ce qui conviendra pour le bien et l'augmentation des revenus de ladite terre, même de l'Isle des Cherettes qui en dépend, et du tout rendre par ledit S. Quintin comme il s'y oblige bon et fidel compte auxdits seigneur et dame de Brezal tant en recette que depense et reprise année par année ; sur la recette lesdits seigneur et dame de Brezal consentent par ces présentes que ledit Sr Quintin retienne pour ses ??? et leur ?? en dépense la somme qui luy est deüe par leur billet du 20 novembre dernier pour reste de ses apointements mérités en qualité de gouverneur de Monsieur de Brezal leur fils  ,

Où on apprend que le comte de Brezal, qui avait donc 16,5 ans à cette date, ne vivait ni à Paris avec ses parents, ni au château de Brezal avec ses soeurs, mais ici à St-Jouan-les-Guérêts : Anonime de BREZAL, comte de Brezal, né le 19 juin 1712, Château de Brezal, Plouneventer, décédé le 15 janvier 1735 à Paris (à l'âge de 22 ans), capitaine au service du roi. Fermer X

et pour subvenir à la dépense et soins dudit Sr Quintin dans son administration lesdits Sr et Dame de Brezal par ces mesmes présentes luy ont accordé la somme de 400 livres par an à prendre annuellement sur la recette à commencer dudit jour premier janvier 1729 et la première année echoir à pareil jour de l'année 1730, outre laquelle somme il aura, ainsy que lesdits seigneurs et Dame de Brezal y consentent, l'usage du jardin sur lequel il a été planté un verger pour la maison seigneuriale depuis quelques années, même sa possession personnelle du fruit croissant sur les arbres ?? ?? ?? qui en proviendra pour estre apliqué au proffit desdits seigneur et Dame de Brezal, comme aussy consentent que ledit Sr Quintin ait l'usage des estangs pour sa personne et à l'esgard de son logement consentent pareillement qu'il occupe dans la maison principale de ladite seigneurie de La Ville-aux-Oyseaux celuy qui luy conviendra le mieux, et pour l'effet de la gestion présentement convenue il sera incessamment fourny ?? audit Sr Quintin, pour retirer du revenu de laditte terre et autres qu'il apartiendra, tous les baux, titres et papiers concernans ladite gestion même pour entendre et arrêter tous comptes nécessaires suivant l'instruction qu'il ??? aussitost après son arrivée sur les lieux. Car ainsy promettre obligé, etc ...
Fait et passé à Paris en la demeure desdits Sr et De de Brezal le 27 décembre 1728 avant midy et ont signé : De Brezal - françoise anthoine de marnière de brezal - françois jean Quintin - Du?? - Chesse

 

Annexe 3 - Convention entre le Marquis de Brezal et Jacques de Coetnempren (AN MC ET/LXVI/299)


Contrat de mariage de Coetnempren et de Pentrez, notaire Boutet
 

Mariage - 27 septembre 1700
Furent présents Jacques de Coetnempren, escuyer, sieur de Quersaint, fils de deffunts Jacques de Coetnempren, escuyer, et de dame Marie de Cremeur, seigneur et dame de Queroant, demeurant en la province de Bretagne, évesché de Léon, en la paroisse de Plouzevede, d'une part ; et damoiselle Yvonne Caterine de Pentres, dame de Bodenvel, fille de deffunts François de Pentres, escuyer et de dame Caterine de Coatreziou, seigneur et dame de Bodenvel, demeurant au chasteau de Bresal, en la paroisse de Plouneventer, mesme évesché de Léon, d'autre part ; lesquels sieur de Quersaint et damoiselle de Pentres estant de présence à Paris, logés rue Nostre Dame des Victoires, paroisse Saint Eustache, chez monsieur le Marquis de Bresal cy-après nommé,

Lesquelles parties ont volontairement fait le traité et conventions de mariage, sous les clauses et conditions qui ensuivent, c'est à sçavoir que sous le bon plaisir de haut et puissant seigneur Messire Joseph de Bresal, chevalier marquis dudit lieu, de haute et puissante dame Françoise de Marnière, son épouse, qu'il autorise à l'effet des présentes, de damoiselle Thomasse de Bresal, dame dudit lieu, et de damoiselle Anne de Bresal, dame de Bellisal, tous parents de ladite damoiselle de Pentres, pour ce assemblés et présens, ledit sieur de ??? Quersaint et ladite damoiselle de Pentres, ont promis, et promettent réciproquement par ces présentes, de se prendre l'un l'autre avec leurs droits et biens à eux appartenant lequels leur sont echeus et acquis par succession ou autrement et qui pourront leur advenir cy-après par nous et ledit mariage, et iceluy faire célébrer et solemniser en face de nostre mère et sainte église catholique apostolique et romaine le plustost que faire se pourra et qu'il sera par eux advisé, seront les futurs epoux unis et communs en tous biens meubles et ??? immeubles qu'ils auront et feront ensemble pendant leur futur mariage aux uzes et coustumes de la province de Bretagne à laquelle ils se soumettent, pour l'exécution du présent contract de la communauté de biens et de toutes les clauses y contenues et mentionnées, voulant qu'outre soient reglés et le douaire de ladite damoiselle future épouse en cas de prédeceds dudit sieur futur époux suivant ladite coustume, quand mesme lesdits futurs époux transporteroient leur demeure en une autre coustume et qu'ils fissent des acquests en d'autres provinces qui auroient des dispositions contraires auxquelles ils ont expressement dérogé et renoncé par ces presentes.

Ne seront neantmoins lesdits futurs epoux tenus des debtes ny hipoteques l'un de l'autre faits et créées avant leurs épousailles, lesquelles sy aucunes y a seront payées et acquittées sur les biens de celuy d'eux qui les aura faits sans que l'autre ny sur ses biens meubles et ??? de ses immeubles en soient tenus ny responsable en quelque manière que ce soit envers leurs creanciers, lesquels seront tenus de poursuivre seulement le debiteur et ses biens en s?? ???? et de son chef, desquelles debtes et hipoteques sy aucunes y a des biens meubles et effets desdits futurs époux et chacun en son particulier estat sera fait sous seing privé qui sera controllé ou autrement pour éviter à confusion et pour lever toutes suspitions et presomptions de fraude dans l'an de leur bénédiction nuptialle,

En faveur duquel mariage et pour l'affection et amitié que ladite damoiselle future épouse porte aux enfans dudit sieur futur époux de son premier mariage avec deffunte dame Françoise du Mescam, elle leur a fait et fait, et à leurs héritiers successeurs et ayant cause à perpétuité ce acceptant ledit sieur futur époux pour sesdits enfans, don irrevocable, pour avoir lieu après le deceds d'icelle demoiselle future épouse, de tous les biens meubles et ???? immeubles, dont elle mourra possesseuse en quelques lieux qu'ils soient et ce en cas de dissolution dudit futur mariage sans enfans nés et procréés d'iceluy et en cas qu'il y en eust, s'il mouroient en minorité et aucun ?? ??? par mariage,

Et lesdits seigneur Marquis de Bresal et dame son épouse en conservation dudit mariage et pour l'amitié qu'ils ont pour ladite future épouse et à cause de la parenté qui est entre eux, ils ont promis et promettent luy payer la somme de 300 livres de pension annuelle qui aura cours de ce jour jusques au premier jour d'avril 1703, auquel jour le tems de ladite pension demeurera éteint, et des deux autres tiers faisant 200 livres, ledits seigneur marquis et dame marquise de Bresal déclarent en faire constitution au proffit de ladite damoiselle future épouse par forme et en nature de pension viagère et annuelle jusqu'au deceds d'icelle future épouse après lequel ladite pension demeurera esteinte,

Comme aussy lesdits seigneurs marquis et dame marquise de Bresal pour les susdites considérations et pour celles cy-après sans lesquelles ledit mariage n'arriveroit pas, ont reconnu et confessé avoir baillé et délaissé quitte de réparations par ces présentes auxdits futurs époux à titre de ferme à commencer dudit jour 1er avril 1703 jusqu'à 6 années consécutives finies et accomplies, la reserve dudit chasteau de Bresal, jardins, vergers, coulombier, pescherie, terres arables et non arrables, prairies, issues, franchises, appartenances et dépendances, moyennant le prix et somme de 200 livres payables par chacune de ces 6 années par lesdits futurs époux audit seigneur marquis de Bresal quitte de ladite pension viagère de 200 livres pendant le cours du present bail seulement, après lequel elle reprendra son cours.

De plus lesdits seigneur marquis et dame marquise de Bresal, ont subrogé et subrogent lesdits futurs époux dans tous les droits de ??? ??? ??? ??? qu'ils avoient dans ledit chasteau et reserve de Bresal à l'ouverture du bail du sieur de Querdaniel Carné à présent fermier de ladite tenue, pour, par lesdits futurs époux, poursuivre et exercer tous lesdits droits vers ledit sieur de Querdaniel, soit par argent ou par compensation comme ils auront (?) bon estre tout ainsy que lesdits seigneur marquis et dame marquise de Bresal sont fondés de le faire.

Par ce qu'à l'expirement de la ferme desdits futurs époux, ils feront ???? mesmes droits auxdits seigneur marquis et dame marquise de Bresal à la mesme proportion et sur le pied qu'ils auront traité avec ledit sieur de Querdaniel sy mieux lesdits seigneur marquis et dame marquise de Bresal n'ayment mieux faire estimer lesdites choses par gens à ce connoissans,

Et enfin lesdits seigneur marquis et dame marquise de Bresal ont baillé et délaissé, auxdits futurs époux pendant le tems de 6 ans et qu'ils demeuroient attachés à leurs interests à compter dudit jour 1er avril 1703, l'esligement de tous leurs fiefs et droits casuels escheus et à escheoir dépendant de leurs terres et seigneurie en quelque parroisse qu'ils se trouvent dans l'evesché de Léon pour par lesdits futurs époux leur compter annuellement du principal desdits émoluments et droits casuels et non certaints à la reserve du quart qui demeure confier en eux pour leurs soins et risques, sans qu'ils puissent prétendre vers lesdits seigneur marquis et dame marquise de Bresal aucune reprise ny répétition (?) des frais des procédures qu'ils pouroient faire pour cet effet ny pour la recepte des domaines et droits certaints desdits seigneur marquis et dame marquise dans ledit evesché de Léon, le tout pour ladite ferme conformément aux charges, points, clauses et conditions du bail sous seing privé passé entre ledit seigneur marquis de Bresal et ledit sieur Querdaniel pour les cas non exprimés au présent contract, duquel sous seing privé de bail sera remis apprès auxdits futurs époux, à l'exception que lesdits seigneur marquis et dame marquise de Bresal auront la disposition du jardin et du verger d'attache pour les fruits et légumes qui soient nécessaires pour leur table lorsqu'ils seront à Bresal, par ce que durant ledit tems ils nouriront et entretiendront le jardine et le jardin à leurs frais et le surplus des fruits et légumes desdits jardins et verger d'attache appartiendra auxdits futurs époux,

Car aussy tout ce que dessus a esté convenu et accordé entre les parties qui pour faire insinuer ces présentes ou estre ??? dans le tems de l'ordonnance, ont fait et constitué leur procureur le porteur desdites présentes auquel elles en donnent pouvoir et d'en requérir tous les actes nécessaires reconnoissant que sans toutes les clauses et conditions cy-dessus ledit mariage ne seroit accomply renonceant à toutes lois et coustumes contraires auxquelles a esté expressement desrogé et renoncé par ces présentes,

Promettant et obligeant chacun à son égard, renonceant, fait et passé à Paris en la maison où lesdits seigneur et dame de Bresal sont demeurant devant déclaré en ladite rue Nostre Dame des Victoires, l'an 1700 le 27è jour de septembre après-midy et ont lesdites parties signé.

yvone catherine de pentres - Jacques de Coëtnëmprën - Joseph de Bresal - françoise anthoine de marnière de bresal - tomase de bresal - anne de bresal - Dupuys - Soum.

 

 

Source des informations

 


ADB = Archives Départementales du Finistère à Brest
ADQ = Archives Départementales du Finistère à Quimper
ADLA = Archives Départementales de Loire-Atlantique
AN = Archives Nationales


logo André Croguennec
 A. Croguennec - Page créée le 11/10/2016, màj le 21/10/2016.